Améliorer la réactivité de Windows 10

Redonnez à votre PC sa prime jeunesse sans réinstaller Windows — au terme d’une rigoureuse analyse, vous devriez évincer les principaux goulets d’étranglement.

illustration-performance

Dépannez le démarrage de Windows 10

Mesurez le temps de démarrage

Pour tester l’efficacité de vos réglages, vous devez tout d’abord mesurer la durée de démarrage actuelle de votre système. La solution la plus simple est de faire confiance à un utilitaire gratuit dont c’est précisément la spécialité, BootRacer.

Après l’avoir lancé, cliquez sur Boot Time Test : votre PC va redémarrer et vous découvrez la valeur dans la foulée.

Parcourez la liste des applications

De nombreux logiciels s’arrogent le droit de démarrer en même temps que Windows. Si certains d’entre eux sont parfaitement légitimes, comme votre antivirus par exemple, c’est beaucoup plus discutable pour d’autres éléments : effectuez un clic droit sur la barre des tâches et choisissez Gestionnaire des tâches puis reportez-vous à l’onglet Démarrage pour en parcourir la liste complète. Triez la liste en cliquant sur la colonne Statut.

Enquêtez sur des programmes

Vous repérerez notamment dans la liste des utilitaires de mise à jour de vos applications multimédias, futiles à ce niveau, voire carrément des logiciels-espions.

Si l’une des entrées vous paraît méconnue, effectuez un clic droit dessus et choisissez Ouvrir l’emplacement du fichier : vous découvrez ainsi son emplacement de stockage et éventuellement le nom de l’éditeur, ce qui devrait vous renseigner. Choisissez également Recherche en ligne pour de plus amples détails.

Activez le démarrage rapide

Déroulez le menu Démarrer et saisissez alimentation avant de cliquer sur Choisir un mode de gestion d’alimentation. Sur le volet gauche, cliquez sur Choisir l’action du bouton d’alimentation.

Si les éléments sont grisés, cliquez sur Modifier des paramètres actuellement non disponibles puis cochez la case Activer le démarrage rapide. Cette option ne pose problème que dans de très rares cas de figure, lorsque vous faites cohabiter plusieurs systèmes d’exploitation en particulier.

Désinstallez des logiciels

Vous avez précédemment expurgé la liste des logiciels démarrant en même temps que Windows des éléments les plus désuets. Vous consolidez évidemment ces réglages en désinstallant définitivement toutes les applications dont vous n’avez pas besoin : déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Applications. Triez la liste par date d’installation puis supprimez les éléments superflus.

Fiabilisez Windows 10

Chassez les logiciels-espions

En premier lieu, mettez à jour le Centre de sécurité apparu avec Creators Update : déroulez la zone de notification puis cliquez sur Centre de sécurité Windows Defender.

Cliquez sur Protection contre les virus et menaces puis sur Mises à jour de la protection. Cliquez ensuite sur Analyse avancée pour passer votre PC au peigne fin.

Complétez ce premier audit avec un utilitaire spécialisé dans l’éradication des malwares : nous vous recommandons MalwareBytes.

Installez les dernières mises à jour

Pour garantir une exécution optimale du système, immunisée contre les derniers fléaux du Net comme les rançongiciels, pensez à activer les mises à jour automatiques.

Déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Mise à jour et sécurité. Cliquez enfin sur le bouton Rechercher des mises à jour.

Analysez l’intégrité du système

Vous corrigez les principales erreurs liées au système de fichier en analysant scrupuleusement vos disques durs : ouvrez l’Explorateur, effectuez un clic droit sur une première unité et choisissez Propriétés.

Reportez-vous à l’onglet Outils et cliquez sur le bouton Vérifier à la section Vérification des erreurs. Cliquez ensuite sur Analyser le lecteur ; s’il vient à détecter des problèmes, il vous proposera de les corriger automatiquement dans la foulée.

Réparez les fichiers système corrompus

Windows 10 présente un comportement erratique ? Déroulez le menu Démarrer et saisissez cmd avant d’effectuer un clic droit sur Invite de commandes et de choisir Exécuter en tant qu’administrateur.

Dans la fenêtre qui apparaît, saisissez la commande sfc / scannow.

Cette commande va vérifier les fichiers système protégés et ainsi détecter, puis tenter de réparer, les éventuelles erreurs qui les concernent.

Modifiez le fichier de pagination

Outre la mémoire vive qu’embarque votre PC, vous lui allouez des ressources supplémentaires à travers la « mémoire paginée », un fichier local qui vient la seconder.

Déroulez le menu Démarrer et saisissez système avancé puis cliquez sur Afficher les paramètres système avancés.

Cliquez sur le bouton Paramètres à la section Performances puis reportez-vous à l’onglet Avancé et cliquez sur Modifier.

Décochez Gestion automatique du fichier d’échange pour les lecteurs et saisissez une taille personnalisée, en respectant les recommandations en bas de l’écran.

Optimisez les performances de Windows 10

Personnalisez les effets visuels

Effets de transparence, ombres dynamiques, animations dans la barre des tâches… Windows 10 regorge d’effets visuels plutôt gourmands, qui pèsent sur les performances de votre PC.

Pour soulager le système si vous disposez d’une configuration moins musclée, déroulez le menu Démarrer et saisissez performances avant de cliquer sur Régler l’apparence et les performances de Windows. Décochez les cases des effets inutiles.

Gérez les paramètres d’alimentation

Dans le même ordre d’idées, déroulez le menu Démarrer et saisissez alimentation puis cliquez sur Choisir un mode de gestion d’alimentation.

Cochez la case Performances élevées puis cliquez sur Modifier les paramètres du mode et sur Modifier les paramètres d’alimentation avancés.

Vous choisissez ici de nombreux paramètres influant les performances, comme l’affichage d’un diaporama à l’arrière-plan.

Débridez vos eux vidéo

Parmi les nouveautés de la mise à jour Creators Update, on retrouve un nouveau menu Jeux destiné aux gamers déroulez le menu Démarrer, cliquez sur Paramètres puis reportez-vous à cette entrée.

Cliquez ensuite sur Mode jeu et activez-le lorsque vous lancez un jeu, Windows 10 lui alloue le plus grand nombre de ressources afin de doper les performances au cours de votre partie.

Désactivez la synchronisation OneDrive

Si vous n’utilisez pas réellement le service de stockage dans le cloud de Microsoft (5 Go vous sont gratuitement attribués), la synchronisation automatique risque de peser sur les performances globales de votre système en intervenant en arrière-plan.

Dans la zone de notification, effectuez un clic droit sur l’icône en forme de nuage et choisissez Paramètres. À l’onglet du même nom, décochez Lancer automatiquement OneDrive quand j’ouvre une session Windows.