Anticiper une solution de secours en cas de panne de Windows

Pour limiter la casse après une défaillance du disque dur ou un plantage sévère de Windows, mieux vaut anticiper. Pour cela, enregistrez une image du PC sur un support externe, qu’il suffira de restaurer en cas de besoin.

illustration-crash

Débarrassez-vous des fichiers inutiles

L’idée consiste ici à réaliser un clone de votre système. Si vous utilisez votre ordinateur depuis un moment, effectuez un petit ménage avant cette opération afin d’obtenir une image aussi stable et performante que possible.

Ouvrez l’Explorateur de fichiers de Windows, faites un clic droit sur le disque système et choisissez Propriétés.

Lancez l’Assistant nettoyage depuis l’onglet Général, puis corrigez les erreurs en activant le bouton Vérifier dans l’onglet Outil des propriétés.

Saisissez ensuite Panneau de configuration dans le champ de recherche de Windows, validez avec Entrée et rendez-vous sur l’intitulé Système et sécurité.

Créez votre image système

Dans la fenêtre qui s’affiche, cliquez sur le lien Historique des fichiers.

Connectez un disque dur externe à votre PC et assurez-vous que le support de stockage est bien détecté. Pointez alors sur Activer. Par défaut, seuls quelques dossiers sont sauvegardés (Bibliothèques, Bureau, Contacts…).

Pour enregistrer une image complète, choisissez Sauvegarde d’image système dans l’angle inférieur gauche de la fenêtre.

Un nouveau panneau de commandes apparaît. Optez pour Créer une image système, puis désignez le périphérique externe sur lequel vous désirez récupérer vos fichiers.

Créez un support de réparation

La copie commence. Cette étape peut durer plusieurs dizaines de minutes en fonction du volume de données à traiter et des performances du disque dur externe.

Une fois l’image enregistrée, vous êtes invité à créer un support de réparation (si Windows ne vous le propose pas, utilisez le raccourci Win + R et saisissez la commande RecoveryDrive.exe).

Une étape indispensable pour remettre en état votre PC hors service et démarrer la procédure de restauration de l’image disque.

Décochez l’option Sauvegardez les fichiers système…, insérez un DVD vierge ou branchez une clé USB, puis déroulez l’assistant en pointant sur le bouton Suivant.

Utilisez le support de réparation pour redémarrer

En cas de crash, vous avez besoin du support de réparation bootable et du disque externe qui abrite l’image du disque à restaurer.

Démarrez à partir du DVD ou de la clé créés à l’étape précédente.

Pour cela, accédez au Bios à l’aide de la touche DEL, F2 ou F8 suivant les cas, et modifiez la séquence de boot de façon à placer le périphérique amovible en première position.

Après quelques instants, la console de récupération de Windows 10 s’affiche.

Sélectionnez Dépannage, puis Options avancées. Activez l’option Récupération de l’image système, désignez l’image en question et laissez-vous guider