Choisir les bons logiciels pour améliorer son PC

Nos PC exploitent des processeurs avec de plus en plus de cœurs, les meilleurs en offrant jusqu’à 18. Certains logiciels savent en tirer parti, mais ce n’est pas le cas pour tous.

Comment détecter l’activité de son processeur ? Comment mieux exploiter son ordinateur ? Voici quelques idées.

illustration-processeur

Au début des années 2000, nous assistions à une course frénétique à la fréquence la plus élevée entre Intel et AMD, chacun des deux s’armant toujours plus. Et après cette course acharnée, les
deux acteurs ont fait d’autres choix, plus raisonnables, pour offrir de meilleures performances.

Depuis quelque temps, on observe que c’est la multiplication des cœurs au sein du processeur qui alimente le match entre les deux parties prenantes.

Et les logiciels dans tout ça ? Si les fabricants de CPU offrent de plus en plus de cœurs à nos PC, les logiciels doivent en tirer parti et c’est souvent là que le bât blesse, car tous n’ont pas les aptitudes à user massivement d’autant de cœurs.

Certains excellent dans le domaine, notamment ceux dont l’usage principal se tourne vers les professionnels, mais ce n’est toujours pas la règle.

Reste alors à savoir comment détecter quels sont ceux qui ont toutes les aptitudes à exploiter le matériel disponible et ceux à proscrire, car peu efficaces.

Détectez la charge du processeur

La première étape va donc consister à regarder le comportement de votre PC lorsqu’il est mis à rude épreuve.

Pour ce faire, il suffit de lancer le gestionnaire de tâches (CTRL + MAJ + Echap) et de cliquer sur Plus de détails. Ensuite, allez dans l’onglet Performances puis Processeur.

Dans la partie droite de la fenêtre, un graphique de temps s’actualise en temps réel. Faites un clic droit dessus. Sélectionnez Modifier le graphique en processeurs logiques. Il sera alors découpé en partie en fonction du nombre de cœurs.

Ensuite, vous retournez en haut de la fenêtre dans Options et sélectionnez Toujours visible. Cela permettra de voir le comportement de votre processeur même lorsque la tâche est exécutée.

Notez que si vous faites un double-clic sur le graphique, le mode compact sera alors exécuté avec uniquement le graphique.

Lancez vos applications

Maintenant, lancez les applications que vous utilisez le plus fréquemment, une par une, pour détecter leur comportement sur votre machine. Vous verrez alors comment elles agissent et leur impact.

Pour que votre logiciel soit le plus efficace possible, il faut que le CPU soit à son maximum : tous les cœurs actifs et à 100 % de charge. Votre graphique devra alors être de couleur uniforme.

Comparez les logiciels dans leurs analyses

Si vous ne savez pas trop comment faire votre choix entre deux logiciels aux fonctions identiques, ce type d’analyse vous donnera alors des pistes sérieuses, car un logiciel peut être beaucoup plus efficace qu’un autre. Il suffit alors de répéter l’analyse avec chacun.

Le moniteur de ressources

Pour aller plus loin, il existe un autre outil au sein de Windows qui est capable d’analyser votre système plus précisément que le gestionnaire de tâches : le moniteur de ressources.

Il est ainsi capable de détecter le nombre de fils d’exécution (threads) lancés par chaque logiciel.

On le retrouve en faisant la combinaison Win+S puis en tapant moniteur de ressources.

Rendez-vous ensuite dans Moniteur puis Démarrer l’analyse. Lancez votre logiciel et recherchez pendant que la machine s’exécute le nom de l’exécutable.

Une fois l’analyse finie, cliquez sur Moniteur, Arrêter l’analyse.

Un logiciel n’est pas à 100 % Que faire ?

Vous observerez alors le comportement de votre machine dans ses moindres détails, notamment du processeur.

Dans la majeure partie des cas, vous verrez que les logiciels n’exploitent pas 100 % des capacités de votre ordinateur. Sont-ils pourtant à jeter ? Non. Mais s’ils n’utilisent qu’un à deux cœurs alors que vous en disposez de huit… ce ne sera pas très efficace. Et vous perdrez donc du temps à les utiliser.

Dans certains cas, c’est un autre composant qui peut mettre votre CPU en pause.

Par exemple, s’il y a de gros accès au disque dur ou que la mémoire est pleine.

C’est le cas des outils dédiés à la vidéo ou les antivirus. Leurs performances ne reposent pas seulement sur le processeur, mais aussi sur la mémoire, le stockage, etc.

Le gestionnaire de tâches ou le moniteur de ressources vous permettront justement d’analyser ces autres composants qui influent aussi sur les performances globales de votre PC.