Création d'une image système avec Windows 10

Vous avez rétabli un état de fonctionnement optimal : prenez le temps de le graver dans le marbre, afin de le restaurer en cas de coup dur. Les solutions ne manquent pas, choisissez la mieux adaptée à vos besoins.

Windows 10 dispose de plusieurs outils de sauvegarde de vos données personnelles et de l’état de votre PC.

illustration-backup

Il y a tout d’abord le système des points de restauration, déjà accessible dans les versions précédentes, que vous retrouvez en effectuant un clic droit sur Ce PC puis en choisissant Propriétés et Protection du système. Il s’agit ici de créer des « instantanés » de votre machine, ajoutés automatiquement lors de changements significatifs dans votre configuration, afin de les restaurer en cas de coup dur.

Mais il existe également le nouvel Historique des fichiers, qui concerne avant tout vos documents dont il va enregistrer les multiples versions successives : vous y accédez en déroulant le menu Démarrer, puis en cliquant sur Paramètres, Mise à jour et sécurité puis Sauvegarde.

Enfin, Windows 10 préserve le système de création d’images complètes introduit avec Windows 7. Toujours dans la fenêtre des paramètres dédiée à la sauvegarde, cliquez sur Accéder à l’outil sauvegarder et restaurer. Sur le volet gauche de la fenêtre, choisissez Créer une image système. L’assistant vous demande tout d’abord d’indiquer l’emplacement de la sauvegarde : il peut s’agir d’un second disque dur (ou, mieux encore, d’un support de stockage amovible) ou d’un emplacement réseau, par exemple. Dans ce dernier cas, n’oubliez pas que votre box ADSL contient un disque dur de plusieurs dizaines de gigaoctets, susceptible de se prêter à cet exercice : il est généralement accessible à travers l’Explorateur Windows, à travers la section Réseau.

Dans la mesure où il s’agit de la création d’une « image » système, c’est-à-dire de la réplique exacte de toutes les données de votre disque dur, vous n’avez pas le choix sur les éléments à sauvegarder : cliquez sur Démarrer la sauvegarde et patientez pendant l’opération.

Procédez à des sauvegardes régulières

Si vous disposez d’un support de stockage amovible plutôt volumineux, comme un disque dur externe, vous pouvez naturellement l’utiliser pour sauvegarder manuellement vos données les plus précieuses.

Mais sachez que Windows intègre également un utilitaire qui s’en fait une spécialité : déroulez le menu Démarrer, cliquez sur Paramètres puis reportez-vous à la section Mise à jour et sécurité. Cliquez sur Sauvegarde, sur le volet gauche, puis activez le service : vous êtes ensuite invité à choisir une unité sur laquelle vous sauvegardez automatiquement votre historique de fichiers, c’est-à-dire une réplique exacte de chaque version de vos documents afin de les restaurer si le besoin s’en fait sentir.