Comment créer un lecteur de récupération sous Windows 10 ?

On ne sait jamais quand un plantage peut survenir si votre installation Windows est corrompue ou infectée par un virus. C’est rare, mais cela peut arriver.

Un lecteur de récupération de Windows est la solution de secours à avoir à portée de main dans ce genre de scénario. C’est un moyen de revenir en arrière, quand votre ordinateur fonctionnait encore correctement.

Ce disque contient un certain nombre d’outils pour aider à résoudre les problèmes et, dans le pire des cas, pour réinitialiser Windows. Il est toujours bon d’en avoir un à portée de main au cas où vous en auriez besoin plus tard, car mieux vaut prévenir que guérir.

Le processus nécessite un disque de stockage externe, comme une clé USB (ou un disque externe), d’une capacité d’au moins 16 Go. Elle sera effacée au cours du processus, donc assurez-vous que toutes les données sur la clé USB sont sauvegardées avant de commencer la procédure. En d’autres termes, assurez-vous que la clé USB est vide et prête à l’emploi. La procédure est résumée ci-dessous puis détaillée.

lecteur-recuperation-windows10

  1. La création du disque de récupération est en fait un processus assez simple. Une fois que votre clé USB de 16 Go est branchée, ouvrez le menu Démarrer en appuyant sur la touche Windows.
  2. Saisissez Créer un lecteur de récupération et appuyez sur la touche Entrée. Vous devrez peut-être saisir votre mot de passe administrateur ou confirmer votre choix.
  3. À l’ouverture de l’outil, vérifiez que l’option Sauvegarder les fichiers système sur le lecteur de récupération est sélectionnée, puis cliquez sur Suivant.
  4. Branchez un lecteur USB à votre PC, sélectionnez-le, puis sélectionnez Suivant.
  5. Sélectionnez Créer. De nombreux fichiers doivent être copiés sur le lecteur de récupération, ce qui peut prendre un certain temps.

Le premier écran du processus de création du lecteur de récupération comporte une case à cocher pour confirmer que vous souhaitez Sauvegarder les fichiers système sur le lecteur de récupération. Vous devez laisser cette case cochée. Elle copie les fichiers qui sont nécessaires pour que le lecteur de récupération puisse réinstaller Windows, le cas échéant. Cliquez sur Suivant pour continuer.

fichiers-systeme-lecteur-recuperation

Conseil : si vous désélectionnez cette option, vous pourriez utiliser une clé USB de 1 Go seulement, mais vous ne disposeriez que des outils de dépannage et ne pourriez pas l’utiliser pour réinstaller Windows si vous deviez effectuer une réinitialisation complète. Il est fortement recommandé de sélectionner l’option complète.

L’outil recherche les lecteurs disponibles. Cela peut prendre quelques minutes. Une fois le processus terminé, une liste de lecteurs amovibles sera affichée. Sélectionnez le lecteur que vous souhaitez utiliser et cliquez sur Suivant.

lecteur-recuperation-choix

Il est utile de donner un nom différent à votre lecteur, quelque chose de facile à reconnaître, comme RecoveryUSB par exemple. Vous pouvez renommer votre lecteur dans le gestionnaire de fichiers. Pour cela, il suffit d’ouvrir l’Explorateur de fichiers (Windows + E), de cliquer avec le bouton droit de la souris sur le lecteur que vous souhaitez nommer, de sélectionner l’option de renommage et de l’appeler comme vous le souhaitez.

Le dernier écran est une confirmation finale qui précise que le disque sera effacé au cours du processus. Une fois que vous avez sauvegardé les fichiers que vous souhaitez conserver, appuyez sur Créer.
confirmation-lecteur-sauvegarde
Après cette étape, tout ce qui se trouvait auparavant sur la clé USB sera effacé.

Ce processus peut prendre un certain temps. Une fois la copie terminée, la barre de progression sera remplacée par le texte Le lecteur de récupération est prêt. Cliquez sur le bouton Terminer pour fermer le programme.

Conseil : N’oubliez pas de stocker votre disque de récupération dans un endroit sûr afin de pouvoir le retrouver, dans le cas, peu probable, où vous en auriez besoin.