Débusquer et éradiquer les malwares pour de bon

Certains programmes très rusés ne perturbent pas de manière visible le fonctionnement de votre PC. Mais leur pouvoir de nuisance reste bien réel. Voici comment faire pour vous en débarrasser.

illustration-malware

Éliminez les logiciels malveillants visibles

Un malware est un logiciel malveillant qui ne trouble pas forcément la stabilité de votre ordinateur. Il peut même tranquillement s’installer et s’inviter de temps à autre sur votre navigateur.

Des annonces pop-up ou de fausses notifications de sécurité vous invitent alors à vous équiper… d’un anti-malwares aussi cher qu’inefficace.

Si l’indésirable est clairement identifié, faites un clic droit sur le menu Démarrer de Windows et accédez à la fenêtre Programmes et fonctionnalités. Repérez-le dans la liste qui apparaît et procédez à sa désinstallation.

Installez l’utilitaire Malwarebytes

Quelques malwares se contentent d’afficher des publicités, tandis que d’autres s’avèrent dangereux.

Ainsi, les ransomwares chiffrent vos fichiers et demandent une rançon en échange de la clé de déchiffrement.

Les chevaux de Troie ou les enregistreurs de frappe (keylogger), capables d’intercepter les mots de passe que vous saisissez, constituent aussi des risques à prendre au sérieux.

Pour les chasser, un utilitaire spécialisé s’impose, comme Malwarebytes.

Recherchez les malwares déjà présents

Le programme se lance au terme de l’installation. Depuis le Tableau de bord, assurez-vous en premier lieu que la base de données est à jour. Choisissez ensuite Analysez maintenant.

Une vérification régulière s’impose pour éloigner les menaces. Vous pouvez commander l’opération manuellement ou la planifier dans Windows ; l’outil de planification de Malwarebytes étant réservé à la version payante.

Déclarez un faux positif

La version gratuite de Malwarebytes autorise peu d’options de personnalisation.

On note toutefois la possibilité d’exclure les faux positifs, c’est-à-dire les éléments considérés à tort comme dangereux.

Affichez l’onglet Paramètres, cliquez sur Exclusions des programmes malveillants et désignez-le fichier à ne plus analyser.

Consultez l’historique des menaces

Sélectionnez cette fois l’onglet Historique dans la section Quarantaine.

Les fichiers considérés comme nocifs s’affichent dans la fenêtre principale. S’il ne s’agit pas de faux positifs (auquel cas, pointez dessus et activez la commande Restaurer), vous pouvez les supprimer.

Supprimez une publicité récalcitrante

À l’instar de certaines autres applications spécialisées, AdwCleaner se révèle très performant face aux logiciels publicitaires malintentionnés et autres barres envahissantes. Il fonctionne sans installation préalable et s’exécute depuis une clé USB.

Analysez, évaluez et effacez

Une fois l’application en action, cliquez sur Analyser.

Si AdwCleaner détecte une ou plusieurs menaces, ne paniquez pas. Il ne s’agit pas d’un virus et votre ordinateur n’est pas forcément en danger.

Lisez attentivement le résultat des analyses afin d’identifier le logiciel incriminé et d’évaluer le niveau de dangerosité : ce n’est parfois qu’une simple extension ajoutée à un navigateur, d’une clé de registre modifiée, d’un fichier corrompu…

Désinstallez au besoin l’élément désigné, puis relancez une analyse. Si les symptômes persistent, cliquez sur Nettoyer.

Programmez des vérifications

L’usage régulier d’un logiciel anti-malwares reste la meilleure arme contre les logiciels malveillants. Il s’agit d’un indispensable complément à votre antivirus.

Si la version gratuite de Malwarebytes n’offre pas la faculté de planifier une analyse régulière, Windows permet de passer outre cette limitation.

Recherchez et lancez le Planificateur de tâches. Activez la commande Créez une tâche de base et nommez cet élément Scan de Malwarebytes.

Une fois sur la fenêtre Déclencheur, définissez la périodicité souhaitée (hebdomadaire, par exemple) et indiquez le jour et l’heure auquel aura lieu l’analyse.

Dans les Types d’action, cochez Démarrer un programme. Cliquez sur Parcourir et repérez le fichier mbam.exe dans le dossier Malwarebytes. Sélectionnez Suivant, Terminer.

Malwarebytes s’exécutera désormais chaque semaine, à l’heure que vous avez décidée… pourvu que votre PC soit allumé.

Utilisez les patchs anti-malwares développés par les éditeurs de solutions de sécurité

Il existe des logiciels malveillants plus difficiles à éradiquer que d’autres.

Si Malwarebytes ne réussit pas à éliminer l’un d’eux, jetez un œil à la liste des processus actifs affichés par le Gestionnaire des tâches.

Lancez ensuite une recherche sur le nom du malware dans Google ou dans la base de connaissance du site d’Avast, sinon dans celle de Microsoft.

Vous y trouverez peut-être un remède prêt à l’emploi, sous la forme d’un petit patch à exécuter plus tard sur votre PC.