Menu

Comment déjouer les pièges d’une mise à jour Windows 10

Entre les logiciels qui ne fonctionnent plus, les périphériques qui ne sont plus reconnus… l’installation d’une mise à jour d’un système d’exploitation est une aventure à risque. La mise à jour Anniversaire de Windows 10 n’échappe pas à la règle avec son lot de contrariétés et de problèmes souvent déroutants.

windows10

Installez Windows 10 quand le DVD d’installation est endommagé

Le support d’installation de Windows 10, acheté sur Internet ou en boutique, est endommagé. Cassé ou rayé, il ne peut pas être lu par votre PC et vous n’avez pas le temps d’attendre que le vendeur procède à son remplacement.

La solution : Personne n’est à l’abri de tomber sur un DVD abîmé en ouvrant la boîte de Windows 10. Si cela vous arrive, sachez qu’il n’est pas forcément nécessaire de se procurer un autre disque pour installer le nouvel OS.

En effet, la clé d’activation qui accompagne votre copie de Windows 10 peut être utilisée avec une version téléchargée sur le site de Microsoft. Il suffit donc de graver l’image ISO du disque d’installation sur un DVD ou sur une clé USB bootable.

Microsoft propose à cet effet un petit utilitaire qui prend en charge l’ensemble du processus. Allez sur le site de Microsoft sur la page Télécharger Windows 10.

Dans la section Vous souhaitez installer Windows 10 sur votre PC ?, cliquez sur le bouton Télécharger maintenant l’outil.

Ouvrez ensuite Media Creation Tool. Acceptez les termes du contrat d’utilisation, puis optez pour Créer un support d’installation pour un autre PC. Indiquez la version de Windows 10 dont vous avez acheté la licence (Famille ou Pro) et si vous avez besoin de la déclinaison 64 bits ou 32 bits.

Cochez ensuite l’option Disque mémoire Flash USB. Désignez la clé USB qui accueillera les fichiers d’installation, attendez la fin de la copie et redémarrez à partir de ce support externe.

Déchiffrez les codes d’erreur de l’assistant d’installation

L’installation de Windows 10 échoue, mais vous ne parvenez pas à déchirer le message d’erreur qui apparaît à l’écran pour vous indiquer l’origine du problème.

La solution : Certaines anomalies rencontrées durant la mise à jour vers Windows 10 donnent lieu à des messages d’erreur.

Ceux-ci sont hélas abscons et se résument souvent à un code alphanumérique seulement compréhensible des techniciens de Microsoft.

Sachez par exemple que l’erreur 80240020 signale un problème lié à la récupération des fichiers d’installation. Le code ox80073712 fait, pour sa part, référence à un fichier manquant ou endommagé.

Pour en savoir plus sur la signification de ces alertes et trouver des solutions adaptées, notez le code d’erreur et rendez-vous sur le site de Microsoft sur la page Obtenir de l’aide concernant les erreurs de mise à niveau et d’installation de Windows 10.

Évitez les plantages durant la mise à jour

La procédure échoue ou se bloque sans que cela n’occasionne de message d’erreur. Vous avez beau relancer l’installation, le problème ressurgit et empêche systématiquement la mise à jour de votre système.

La solution : En l’absence de code d’erreur, il est difficile de savoir avec exactitude d’où vient le problème.

Si vous avez lancé une actualisation vers Windows 10 Anniversaire depuis Windows Update, assurez-vous d’avoir installé auparavant tous les correctifs publiés par Microsoft.

Désinstallez ensuite votre logiciel antivirus s’il ne s’agit pas de Windows Defender ou de Microsoft Security Essentials.

N’oubliez pas de le remettre en place une fois la mise à jour effectuée.

Si le compteur d’installation reste bloqué sur le même pourcentage pendant quinze à vingt minutes, fermez l’assistant et confirmez l’abandon de l’opération.

Avant de relancer la procédure, débranchez les périphériques USB connectés au PC (imprimante, disque dur externe, webcam…) et le câble réseau Ethernet. Coupez aussi la connexion Wi-Fi.

Réagissez au message « Something happened »

L’installation ne va pas à son terme, l’échec étant annoncé par un message d’erreur des plus vagues, vous informant que « Something happened » (« Quelque chose est arrivé »).

La solution : Cette notification peut en effet donner lieu à d’innombrables interprétations.

La plus probable étant que le problème découle d’un conflit de langue. Ouvrez le Panneau de configuration de Windows. Sélectionnez Horloge, Langue et région, puis activez le lien Modifier les formats de date, d’heure ou de nombre qui se trouve dans la rubrique Région.

Assurez-vous alors que le français et la France sont bien définis comme langue et emplacement par défaut dans les trois onglets suivants : Format, Localisation et Administration.

Enregistrez une image système sur une clé USB

Vous avez réussi le passage vers Windows 10 Anniversaire. Pour le moment, tout semble fonctionner. Vous souhaitez en profiter pour sauvegarder votre configuration tant qu’elle est stable. Hélas, quand vous tentez d’enregistrer l’image système sur une clé USB, Windows 10 vous informe que « ce lecteur n’est pas un emplacement de sauvegarde valide ».

Vous utilisez pourtant une clé USB 3.0 formatée en NTFS et offrant une capacité de 64 Go.

La solution : L’outil de sauvegarde et de restauration de Windows 10 est plus à son affaire avec des disques durs.

Il refuse d’utiliser une clé USB, quand bien même celle-ci est suffisamment rapide et offre une capacité de stockage suffisante.

Pour parvenir à vos fins, vous devez duper Windows en faisant passer la clé USB non pas pour un support amovible, mais pour un emplacement réseau.

Formatez votre clé USB en NTFS. Créez un dossier nommé Backup à la racine, effectuez un clic droit sur ce nouveau répertoire et activez la commande Propriétés.

Depuis l’onglet Partage, ouvrez les options de Partage avancé, puis cochez Partager ce dossier. Cliquez sur Autorisations, Tout le monde, Autoriser Contrôle total.

Relancez l’outil de sauvegarde et de restauration de Windows. Au moment de définir l’emplacement du fichier de sauvegarde, choisissez l’option Chemin Réseau et entrez le chemin suivant :

\\ NomDeVotrePC\ Backup.

Renseignez alors les informations d’identification (nom d’utilisateur et mot de passe de la session avec laquelle vous êtes connecté). L’image système sera ainsi enregistrée sur la clé USB.

Affichez le Bureau, pas un écran noir

L’installation s’est déroulée sans anicroche et votre PC redémarre. Catastrophe ! Si vous entendez bien le disque dur tourner et que les diodes semblent indiquer un fonctionnement normal, l’écran reste désespérément noir.

La solution : Cette drôle de situation peut se présenter si votre PC est équipé d’un processeur intégrant un chipset graphique (Intel HD Graphics, par exemple) et d’une carte graphique PCI.

Windows 10 s’emmêle alors les circuits et envoie le signal vidéo vers le mauvais composant et donc, vers un écran qui n’existe pas.

Faute d’y voir quelque chose, vous devez procéder à l’aveugle. Enfoncez la barre d’espace du clavier, saisissez le mot de passe de votre compte utilisateur Windows et validez (Entrée).

Si le Bureau n’apparaît toujours pas, utilisez le raccourci Windows + P de façon à ouvrir le volet des préférences d’affichage. Appuyez trois fois sur la flèche bas du pavé numérique pour sélectionner l’option Deuxième écran uniquement et validez.

Une fois l’image revenue, effectuez la mise à jour du pilote vidéo pour éviter que le problème se répète.