Menu

Faire cohabiter deux versions de Windows

Vous n’êtes pas certain que tous vos logiciels et périphériques fonctionnent correctement après la mise à jour Windows 10. Conservez votre version actuelle de l’OS en parallèle.

Windows-10

Libérez de la place pour votre nouvel OS

Plusieurs versions de Windows peuvent cohabiter sur un même PC et se partager le disque dur.

Pour que la configuration multiboot fonctionne, les systèmes d’exploitation seront installés sur des partitions distinctes.

Le partitionnement s’effectue à l’aide du gestionnaire de disques de Windows.

Pour accéder à ce dernier, ouvrez le Panneau de configuration.

Activez Système et sécurité, puis le lien Créer et formater des partitions de disque dur dans la section Outils d’administration.

Ajustez la taille de la partition qui accueillera Windows 10

Faites un clic droit sur le nom de la partition système et lancez la commande Réduire le volume.

Après une courte analyse du contenu du disque dur, Windows vous indique l’espace libre pouvant être alloué à la nouvelle partition (Windows 10 a besoin d’au moins 30 Go pour fonctionner de façon optimale).

Indiquez la taille souhaitée dans le champ Quantité d’espace à réduire.

Attention, la valeur est exprimée en mégaoctets. Tapez donc 30 000 pour 30 Go. Choisissez Réduire pour confirmer.

Téléchargez Windows 10

Quittez le Gestionnaire de disque. Pour mener à bien l’installation de Windows 10, vous devez détenir une licence de l’OS.

Le moyen le plus économique consiste à acheter une version dématérialisée sur un site marchand (de 30 à 50 €) ou sur la boutique en ligne de Microsoft.

Vous recevrez alors un lien de téléchargement par mail, ainsi que la clé d’activation. Rapatriez l’image ISO de Windows 10 sur votre PC.

Récupérez l’image ISO sur une clé USB

Allez ensuite sur le site de Microsoft et téléchargez et installez l’utilitaire Windows 7 USB/DVD Download Tool.

Choisissez Browse et désignez le fichier ISO de Windows 10.

Connectez une clé USB d’au moins 8 Go au PC, déroulez l’assistant (Next) et cliquez sur USB Device.

Sélectionnez la clé USB parmi les supports détectés et lancez la gravure (Begin copying).

Exécutez l’assistant d’installation

Une fois que la clé est prête, quittez Windows et redémarrez en bootant sur la clé USB d’installation.

Si celle-ci est ignorée, accédez au Bios du PC pour modifier la séquence de boot et rendre les supports USB prioritaires. Attendez que l’écran d’accueil de l’assistant d’installation s’affiche.

Vérifiez les paramètres de langue

Corrigez les informations de localisation et de langue si celles-ci sont inexactes.

Veillez à bien configurer le clavier en français afin de ne pas avoir de mauvaises surprises lorsque vous serez invité à taper le mot de passe de votre réseau Wi-Fi.

Optez pour Suivant, puis activez la commande Installer maintenant.

Choisissez le mode qui conserve Windows 7

L’assistant d’installation vous invite à saisir la clé d’activation obtenue au moment de l’achat de la version dématérialisée de Windows 10 (si vous avez opté pour la version DVD, ce code, constitué de 25 caractères, figure à l’intérieur de la boîte).

Sélectionnez Suivant, acceptez les termes du contrat d’utilisation, puis choisissez le mode Personnalisé : installer uniquement Windows (l’option Mise à niveau aurait pour effet d’écraser Windows 7).

L’écran suivant sert à indiquer la partition sur laquelle sera implanté Windows 10.

Lancez la copie du nouveau système

Indiquez la partition créée au début de cet article. Elle apparaît sous l’intitulé Lecteur 0 – Espace non alloué.

L’assistant d’installation va se charger de formater le volume avant d’y copier les fichiers de Windows 10.

Cliquez sur Suivant. Au terme de l’installation, le PC redémarre et vous êtes invité à configurer votre nouvel OS (choix du réseau Wi-Fi, paramètres de sécurité…).

Gérez le menu du multiboot

Un menu de démarrage est automatiquement créé lors de l’installation de Windows 10.

Il s’affiche durant quelques secondes à la mise sous tension de l’ordinateur.

Vous pouvez ainsi choisir de lancer Windows 7 ou Windows 10.

Si vous ne faites rien, le dernier système installé s’exécute automatiquement.

Il est possible de personnaliser le fonctionnement du menu multiboot.

Pour cela, activez le lien Modifier les valeurs par défaut ou choisir d’autres options qui s’affiche au bas de l’écran de démarrage.

Il vous suffit ensuite d’indiquer l’OS prioritaire et d’adapter la minuterie, c’est-à-dire le laps de temps pendant lequel le menu de sélection reste affiché (il est de trente secondes par défaut).

Choisir la virtualisation : Utilisez Windows 7 sans pour autant devoir quitter Windows 10

La configuration en dualboot présente un inconvénient majeur : il faut redémarrer l’ordinateur à chaque fois que l’on veut passer d’une version de Windows à l’autre.

Il existe une solution où les OS sont imbriqués à la manière des poupées russes.

Windows 7 s’exécute alors dans une simple fenêtre sur le Bureau de Windows 10, comme n’importe quel logiciel.

Ce tour de passe-passe est obtenu en créant une machine virtuelle où vous (ré)installerez Windows 7. Vous pouvez utiliser à cette fin l’application VirtualBox, disponible gratuitement sur virtualbox.org.