Gestion de tous les médias avec Windows 10

Tant de formats audio et vidéo pullulent sur le marché qu’il est parfois difficile de tous les lire. Prenez le temps de leur associer vos applications préférées et faites en sorte que Windows 10 reconnaisse tous les codecs dont vous avez besoin.

illustration-media

Vous l’avez souvent appris à vos dépens : entre les multiples formats propriétaires des constructeurs de smartphones ou de caméras semi-professionnelles et les innombrables algorithmes de compression vidéo, vous devez souvent jongler entre les extensions de fichiers pour lire vos sources multimédias.

Si dans le domaine audio, le panorama se résume désormais essentiellement au format MP3, il existe également d’autres formats concurrents propres à des services ou des supports spécifiques comme le AAC, le WMA, l’OGG ou le FLAC.

Pour faire face à ce large éventail de possibilités, vous êtes souvent invité à installer de multiples « codecs », ces précieux décodeurs qui complètent vos logiciels multimédias et qui se spécialisent dans un format ou un autre.

Résistez à la tentation d’installer d’obscurs packages comprenant un assortiment de ces codecs. Ils ne viendraient que polluer votre installation et, pire, certains d’entre eux cachent en leur sein des logiciels-espions dont vous devez absolument vous défaire.

Windows 10 simplifie son offre en la matière par rapport à son édition précédente et ne dispose en réalité que de deux lecteurs multimédias, le traditionnel « lecteur Windows Media » qui prend en charge les fichiers AVI et la majorité des formats audio et vidéo, et l’application « Films et TV », héritée de Windows 8, mais qui s’exécute désormais directement sur le Bureau.

Selon les formats vidéo, vous basculez ainsi de l’un à l’autre, en premier lieu, vous avez intérêt à choisir l’application dédiée aux formats que vous utilisez le plus souvent, puisqu’elles sont toutes deux capables de lire les mêmes types d’extension.

Et si vous souhaitez réunir en une application l’ensemble des formats passés, présents et à venir sans installer le moindre package de codecs supplémentaires, envisagez de choisir l’application gratuite VLC, sobre et ergonomique.

Identifiez tous les codecs

Un fichier audio ou vidéo refuse de s’ouvrir et vous ne comprenez pas pourquoi. Commencez par identifier le codec correspondant à l’aide d’une application spécialisée, comme GSpot.

Ce logiciel gratuit identifie plusieurs dizaines de codecs différents, y compris les plus exotiques d’entre eux.

Après l’avoir lancé, reportez-vous à la section File et cliquez sur Parcourir pour charger le fichier que vous souhaitez inspecter.

Sur le volet droit de l’écran, vous retrouvez le nom exact du codec, avec ses caractéristiques détaillées. Il vous suffit ensuite d’effectuer une recherche sur le Web pour trouver aisément une application capable de le lire.

Configurez vos applications

N’encombrez pas inutilement votre PC de multiples codecs superflus et adoptez des lecteurs universels, capables de reconnaître l’ensemble des fichiers audio et vidéo

Choisissez, les applications par défaut

Premier bon réflexe : indiquez précisément à Windows 10 les applications qu’il doit ouvrir pour chaque type de média. Pour cela, déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres.

Reportez-vous à la section Système et cliquez sur Applications par défaut puis passez en revue chaque entrée.

Détaillez chaque type de fichier

En bas de la même fenêtre, suivez le lien Choisir les applications par défaut par type de fichier pour affiner votre sélection.

Sur le volet gauche, vous retrouvez les dizaines d’extensions reconnues par votre PC : en face, cliquez sur Choisir une application et sélectionnez l’un de vos logiciels.

Téléchargez VLC

Vous ne souhaitez pas vous encombrer d’une cohorte de codecs et vous désirez malgré tout lire l’immense majorité des formats du marché ? Essayez le logiciel libre VLC, une référence en la matière (voir plus haut). Conservez les paramètres par défaut.

Lisez vos médias

En reproduisant les étapes précédentes, vous associez VLC à la plupart des formats audio et vidéo que vous utilisez couramment.

Si vous avez un doute sur l’un des types de fichiers, essayez de le lire dans l’application puis déroulez le menu Outils et cliquez sur Informations sur les codecs.

Gare à l’impact sur le démarrage

Les lecteurs audio ont parfois tendance à s’arroger le droit de démarrer en même temps que Windows, ne serait-ce que pour vérifier la présence de mises à jour.

C’est une fonctionnalité inutile qui pèse sur le temps de démarrage de votre PC.

Consultez la liste des programmes concernés en effectuant un clic droit sur la barre des tâches et en choisissant Gestionnaire des tâches puis en cliquant sur l’onglet Démarrage.

Triez les entrées en fonction de leur statut, puis désactivez celles que vous jugez inutiles, comme iTunesHelper par exemple.

Vous trouverez peut-être dans la liste des éléments que vous ne connaissez pas : effectuez un clic droit et choisissez Recherche en ligne pour de plus amples détails.