Comment mettre des fichiers en liste blanche dans Windows Defender ?

Windows Defender de Microsoft peut signaler certains fichiers sûrs comme des menaces et vous empêcher de les utiliser. Voici comment l’éviter.

Windows accorde une grande importance à la sécurité, et grâce à Microsoft Defender – anciennement connu sous le nom de Windows Defender – les utilisateurs ont accès à un programme anti-malware intégré et gratuit sur les ordinateurs Windows.

Par défaut, Microsoft Defender active automatiquement la protection en temps réel. Le logiciel antivirus détecte, bloque et neutralise les logiciels espions, les ransomwares, les virus et autres logiciels malveillants.

Parfois, cependant, le programme antivirus peut être surprotecteur et détecter des fichiers de confiance comme des menaces, les bloquant dans le processus. Pour résoudre ce problème, vous devez ajouter les fichiers à la liste d’exclusion de Microsoft Defender.

Nous vous expliquons dans cet article comment exclure un fichier que vous ne souhaitez pas que Microsoft Defender analyse.

Windows-Defender

Qu’est-ce que la liste blanche de Windows Defender ?

La liste blanche est la pratique qui consiste à autoriser une liste d’entités approuvées par l’administrateur, y compris des programmes et des fichiers, à être présents et actifs sur un système informatique. Tout ce qui ne figure pas sur la liste est bloqué. Si un logiciel malveillant infecte votre ordinateur, il pourrait infecter les fichiers exclus. Si les fichiers exclus sont compromis, il sera difficile pour le programme antivirus de détecter le malware, ce qui expose l’ensemble de votre PC à un risque d’infection.

Remarque : faites attention lorsque vous excluez des éléments ; n’excluez que ceux dont vous êtes certain qu’ils sont sûrs. Autoriser les fichiers et dossiers signalés comme malveillants par Microsoft Defender peut nuire à votre ordinateur et à vos fichiers.

Comment exclure des fichiers des analyses de Windows Defender ?

Pour mettre un fichier sur une liste blanche dans Microsoft Defender, vous devez l’ajouter à la liste d’exclusion. Suivez attentivement les instructions ci-dessous pour éviter toute confusion.

  • Ouvrez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres.
  • Naviguez jusqu’à Mise à jour et sécurité et sélectionnez Sécurité Windows.
  • Sous l’intitulé Zones de protection, sélectionnez Protection contre les virus et menaces.
  • Sous l’intitulé Paramètres de protection contre les virus et menaces, sélectionnez Gérer les paramètres.
  • Ensuite, faites défiler jusqu’à Exclusions, et cliquez sur Ajouter ou supprimer des exclusions.
  • Cliquez sur Ajouter une exclusion et choisissez le fichier, le dossier, le type de fichier ou le processus à exclure. Pour exclure un fichier individuel, cliquez sur Fichier dans la liste déroulante et sélectionnez le fichier que vous souhaitez exclure des analyses futures. Ensuite, fermez Sécurité Windows pour enregistrer vos paramètres.

Voici les éléments que vous pouvez exclure de Microsoft Defender :

  • Fichier : exclut un seul fichier des analyses futures.
  • Dossier : exclut un dossier et son contenu, y compris les sous-dossiers.
  • Type du fichier : exclut tous les fichiers portant une extension particulière. Par exemple, « .txt » exclut des analyses tous les fichiers se terminant par l’extension .txt.
  • Processus : exclut un processus par son nom. Par exemple, « test.exe » exclut les fichiers ouverts test.exe.

Avantages de la liste blanche dans Microsoft Defender

La mise en liste blanche peut être une approche pratique de la sécurité ; elle améliore les défenses et réduit les cybermenaces. Voici les avantages de la liste blanche.

  • Elle permet d’éviter les faux positifs. L’ajout du fichier, du dossier ou du processus en question à la liste d’exclusion de Microsoft Defender empêche le programme de bloquer les fichiers inoffensifs ou de vous alerter à leur sujet.
  • Pour protéger les ordinateurs et les réseaux contre les menaces potentiellement dangereuses. Par exemple, les entreprises ayant une politique BYOD (Bring Your Own Device », en français, PAP pour « Prenez vos Appareils Personnels ») établissent souvent une liste blanche des applications et des sites Web qu’elles considèrent comme sûrs pour les employés, afin de fournir un certain niveau de protection aux appareils personnels lorsqu’ils sont connectés au réseau de l’entreprise.
  • Une liste blanche peut améliorer les performances pour certaines tâches. Lors de ses analyses, Microsoft Defender vérifie tous les éléments de votre ordinateur, ce qui peut entraîner des ralentissements occasionnels du système. L’établissement d’une liste blanche de fichiers et de processus spécifiques peut résoudre ce problème.

Conclusion

Microsoft Defender protège votre ordinateur Windows en temps réel. Il s’exécute automatiquement en arrière-plan, vérifiant les fichiers que vous avez téléchargés ou copiés à partir de disques durs portables, avant même de les ouvrir. Le logiciel antivirus fait un travail décent en analysant les fichiers malveillants, en signalant les sites de phishing et en bloquant les exploits et les attaques basées sur le réseau.

Même si Microsoft Defender est performant, il signale parfois certains fichiers et dossiers de confiance comme étant malveillants. C’est pourquoi vous devez demander au logiciel antivirus d’exclure certains fichiers de l’analyse et du blocage en mettant en place une liste blanche.