Optimiser Windows 10 en profondeur

Cet article détaille tous les réglages fiables et faciles à mettre en œuvre pour enrichir votre système sous Windows 10. Au-delà des réglages basiques, vous pourrez dès lors aller un peu plus loin et améliorer toutes les facettes du système d’exploitation sans complexité accrue.

Avec Windows 10, Microsoft a voulu prouver que sa plus récente version d’un système d’exploitation pas tant récent que cela était « enfin » stable et ergonomique comme jamais.

Un navigateur flambant neuf, un assistant virtuel à l’écoute, des défenses améliorées, autant d’arguments pour convaincre une majorité d’utilisateurs de rallier cette cause sur leurs PC.

Force est de constater que si certains d’entre vous rencontrent encore de vrais problèmes, la fréquence des incidents s’est largement réduite.

Dans cet article nous n’allons pas jouer aux décorateurs graphiques et cosmétiques, mais vous faire découvrir de nouvelles fonctionnalités « pièce par pièce ».

illustration-menu

L’accent sera donc mis sur la sécurité, en vous aidant à déployer des ressources inédites pour Windows Defender, ou en vous donnant les bons conseils pour que le navigateur Edge soit encore plus efficace.

Au passage, vous pourrez prendre soin efficacement de toutes vos applications installées et mieux gérer vos périphériques. Soyez rassurés, il ne vous sera pas demandé d’être un expert pour y parvenir.

À savoir : Si d’aventure vous êtes passé à côté de la mise à jour de Printemps Creators Update, vous pouvez la lancer manuellement. Rendez-vous sur le site de Microsoft et cliquez sur Mettre à jour maintenant. Vous téléchargez un petit outil supervisant toute la procédure.

Optimiser le bureau

Améliorez votre confort et renforcez votre productivité en personnalisant les réglages essentiels de Windows 10 : vous profiterez d’une interface réellement adaptée à vos besoins et d’un système plus réactif que jamais.

Si l’on accueillait déjà avec plaisir le retour du menu Démarrer dans Windows 10, la dernière mise à jour Creators Update le complète avec la possibilité de regrouper les applications voisines sous une même vignette.

Commencez par ajouter tous les éléments dont vous avez besoin : déroulez le menu, reportez-vous à la liste sur le volet gauche puis effectuez un clic droit sur les applications de votre choix et choisissez Épingler à l’écran de démarrage.

De nouvelles vignettes apparaissent ainsi en bas du menu : déplacez-les à la souris en les superposant — un groupe est ainsi automatiquement créé.

Comme sur smartphone ou tablette, il vous suffit ensuite de cliquer sur ce regroupement pour en révéler le contenu. Pratique pour faire cohabiter tous vos logiciels bureautiques, par exemple.

Autre nouveauté significative, il est désormais possible d’activer le mode « d’éclairage nocturne », qui vise à diminuer l’intensité des couleurs bleutées de l’écran. Pour cela, déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Système.

Reportez-vous à la section Affichage et activez la réglette Éclairage nocturne. En cliquant sur Paramètres d’éclairage nocturne, vous modifiez la température des couleurs et pouvez planifier le basculement vers ce mode — par défaut, il se calque quotidiennement sur les heures de coucher et de lever du soleil.

Autre possibilité, vous pouvez appliquer un thème foncé sur l’ensemble de vos fenêtres ainsi que sur les applications issues du Windows Store. Pour cela, rendez-vous dans Paramètres puis cliquez sur Personnalisation et sur Couleurs. À la section Choisir votre mode d’application par défaut, cochez la case Foncé. Vous vous reposez la vue et adaptez le look du système à vos préférences.

Comment installer la mise à jour Creators Update ?

Apparue au printemps 2018, la dernière mise à jour majeure de Windows 10 réorganise considérablement les paramètres du système et nous la prenons en compte tout au long de cet article.

Vous devriez recevoir une notification vous invitant à l’installer : en fonction de votre configuration, cette opération peut toutefois être retardée.

Pour la lancer manuellement, rendez-vous sur le site de Microsoft et cliquez sur Mettre à jour maintenant. Vous téléchargez un petit outil supervisant toute la procédure.

À l’issue de l’opération, si vous rencontrez un problème, reportez-vous au menu Paramètres > Mise à jour et sécurité > Récupération et choisissez de rétrograder.

À l’inverse, vous effacez ces fichiers superflus en effectuant un clic droit sur votre disque dur puis en choisissant Propriétés. Cliquez sur Nettoyage de disque puis sur Nettoyer les fichiers système : vous libérez près de 20 Go de données.

Créer votre propre thème

Profitez du nouveau système de thèmes à télécharger depuis le Windows Store et personnalisez l’habillage de Windows 10 pour conférer un look unique à votre PC.

Préparer votre thème

Commencez à créer votre propre thème en déroulant le menu Démarrer puis en cliquant sur Paramètres et sur Personnalisation. À la première section, sur le volet gauche de l’écran, vous sélectionnez un dossier contenant toutes les images de vos arrière-plans. Validez en confirmant la fréquence de changement des images.

Personnaliser les couleurs

À la section Couleurs, vous définissez la couleur « d’accentuation » du système, qui se décline aux vignettes du menu Démarrer et à tous les contrôles des fenêtres. Petite nouveauté de la mise à jour Creators Update, vous pouvez aller plus loin que la sélection initiale, en cliquant sur Couleur personnalisée : utilisez la palette complète.

Compléter votre thème

Reportez-vous à présent à la section Thèmes. Vous retrouvez une vignette à l’effigie du thème que vous avez créé : cliquez sur Sons et sur Curseur de la souris pour personnaliser ces deux derniers aspects. Une fois satisfait de votre création, cliquez sur le bouton Enregistrer afin de la retrouver à tout instant dans la sélection globale.

Choisir un thème prêt à l’emploi

Grande nouveauté de Creators Update, il est désormais possible de parcourir une vaste sélection de thèmes créés par des professionnels : suivez le lien Obtenir plus de thèmes dans le Windows Store pour ouvrir la boutique du système. Parcourez la sélection et cliquez sur l’une des vignettes puis sur le bouton Obtenir pour installer le thème correspondant.

Partager votre thème

Une fois satisfait de votre création, déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres. Reportez-vous à la section Personnalisation puis cliquez sur la catégorie Thèmes, sur le volet gauche de la fenêtre.

Sous votre thème actuel, dont la vignette apparaît en haut de l’écran, cliquez sur le bouton Enregistrer puis saisissez un titre : il figure ensuite parmi votre sélection, en bas de l’écran. Effectuez un clic droit sur celui-ci et choisissez Enregistrer le thème pour le partage.

Vous obtenez ainsi un fichier avec l’extension .deskthemepack, que vous pouvez partager avec votre entourage ; il suffit d’effectuer un double-clic dessus pour l’installer.

Renforcer la sécurité de Windows 10

Au centre de toutes les préoccupations, la sécurité gagne en efficacité avec la dernière mise à jour de Windows 10. Découvrez les paramètres les plus avancés pour vous constituer un véritable rempart contre les menaces qui pullulent sur le Web.

Vous en aviez pris l’habitude avec l’intégration étroite de Windows Defender, l’outil de sécurité de Microsoft, au système, vous n’avez plus réellement besoin de vous parer d’un antivirus commercial pour disposer d’un premier rempart solide de protection.

Avec la mise à jour Creators Update, celui-ci revêt un nouvel intérêt et devient le « Centre de sécurité Windows Defender » : il centralise dans une fenêtre unique la protection contre les virus (y compris si vous avez choisi d’installer une solution payante), l’analyse des performances et de l’intégrité de votre PC, le pare-feu et les options de contrôle parental.

Pour y accéder, déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Mise à jour et sécurité. Reportez-vous à la section Windows Defender et cliquez sur le bouton Ouvrir le Centre de sécurité Windows Defender.

Si vous rencontrez de sérieux problèmes et que vous constatez un comportement erratique de Windows 10, cliquez sur Performances des appareils et intégrité puis suivez le lien Informations supplémentaires, à la section Recommencer à zéro.

Vous avez alors la possibilité de réinitialiser votre PC en conservant vos fichiers personnels — vous perdrez en revanche certaines de vos applications, comme Microsoft Office, que vous devrez réinstaller.

Autre bon réflexe pour garantir l’exécution la plus saine possible de Windows 10 : l’application régulière des dernières mises à jour. Là encore, la dernière version du système peaufine l’opération.

Déroulez le menu Démarrer et cliquez à nouveau sur Paramètres et sur Mise à jour et sécurité. Par défaut, Windows 10 vérifie automatiquement la parution de nouveaux correctifs ; vous forcez toutefois cette analyse en cliquant sur Rechercher des mises à jour.

Si vous ne souhaitez pas voir votre PC redémarrer de manière intempestive, alors que vous êtes en pleine activité, cliquez sur Options de redémarrage. Vous pouvez ici planifier l’installation des mises à jour, par exemple à un horaire où vous avez l’assurance de ne pas utiliser votre PC — n’hésitez pas à ce titre à activer le système de notifications, en bas de la fenêtre, pour être informé de telles mises à jour.

Autre nouveauté, il est désormais possible de différer certaines mises à jour voire de les interrompre pendant 35 jours au plus (nous vous le déconseillons). Pour cela, cliquez sur Options avancées puis personnalisez les dates de la section Choisir quand installer les mises à jour.

En matière de sécurité, vous devez également veiller à la confidentialité de vos données : c’est un aspect sur lequel Windows 10 a été épinglé, car il avait tendance à collecter de nombreuses informations par défaut.

Dans les Paramètres, cliquez sur Confidentialité et passez tout d’abord en revue les réglages généraux. En cliquant sur les différentes sections sur le volet gauche de l’écran, vous choisissez les applications et les services autorisés à relever votre localisation, à utiliser votre caméra et votre microphone ou à consulter votre carnet d’adresses.

Très important encore, suivez le lien Gérer mes informations stockées dans le cloud pour élever votre niveau de confidentialité. Déroulez également l’assistant Cortana et cliquez sur Paramètres et sur Modifier ce que Cortana sait de moi dans le cloud pour compléter l’opération.

Surveiller les logiciels au démarrage

Nous avons souvent évoqué cet aspect, mais un bref rappel s’impose : de nombreux logiciels s’arrogent le droit de démarrer en même temps que Windows et, au mieux, ils accaparent inutilement des ressources, au pire ils viennent corrompre la bonne exécution du système.

Pour nettoyer la liste, effectuez un clic droit sur la barre des tâches et choisissez Gestionnaire des tâches. Reportez-vous à l’onglet Démarrage et triez la liste en cliquant sur la colonne Statut.

Sélectionnez les éléments dont vous n’avez pas besoin et cliquez sur le bouton Désactiver. Si l’une des entrées vous interpelle, effectuez un clic droit dessus et choisissez Ouvrir l’emplacement du fichier (vous découvrez alors le nom de son éditeur et la liste de ses fichiers) ou Rechercher en ligne pour vérifier si vous pouvez vous en dispenser.

Gérer les comptes utilisateurs

Depuis les toutes premières versions de Windows, il est possible de créer un compte d’utilisateur pour chaque membre de la famille : vous séparez ainsi les fichiers personnels et exercez éventuellement un contrôle sur les activités de vos chères têtes blondes.

Avec la dernière version de Windows 10, le système gagne en ampleur et vous devez superviser un plus grand nombre de paramètres. Déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis reportez-vous à la section Comptes.

Pour votre compte principal, à la rubrique Vos informations, vous avez intérêt à adopter un compte Microsoft et non un compte local — vous centralisez ainsi toutes vos données, vous profitez d’un espace OneDrive de 5 Go et vous déclinerez le même sésame à l’ensemble de vos services ou de vos installations de Windows, sur d’autres postes de travail.

À ce titre, cliquez sur la rubrique Synchroniser vos paramètres pour choisir les éléments que vous souhaitez retrouver sur les autres PC qui utilisent le même compte Microsoft (thème, paramètres du navigateur, mots de passe, options d’ergonomie, paramètres du système…).

Pour créer vos autres comptes, reportez-vous à la rubrique Famille et autres utilisateurs. Si vous avez besoin de surveiller l’activité, cliquez sur Ajouter un membre à la famille, sinon cliquez sur Ajouter un autre utilisateur sur ce PC.

La dernière mise à jour de Windows 10 introduit de nouvelles manières de s’authentifier et de verrouiller votre session. Cliquez sur Options de connexion puis choisissez éventuellement un « mot de passe image » (vous devrez cliquer sur trois points à l’écran, que vous définissez, pour déverrouiller la session) ou sur « Code PIN » (vous définissez un sésame numérique, à la manière d’un smartphone).

L’option Verrouillage dynamique est intéressante si vous disposez d’un bracelet d’activité ou d’un mobile compatible : lorsque vous sortez de la pièce, Windows détecte que vous ne faites plus face à votre ordinateur et verrouille la session en conséquence.

À l’inverse, vous pouvez choisir de désactiver purement et simplement l’authentification si vous êtes le seul utilisateur de votre PC. Pour cela, pressez les touches Windows+ R puis saisissez netplwiz. Reportez-vous à l’onglet Utilisateurs et décochez Les utilisateurs doivent entrer un nom d’utilisateur et un mot de passe pour utiliser cet ordinateur. Vous êtes invité à saisir une dernière fois votre précieux sésame pour valider l’opération : Windows 10 s’ouvrira ensuite automatiquement après l’allumage de votre PC.

Profiter à fond du multimédia

Le divertissement s’impose comme le mètre étalon des performances de votre PC : prenez le temps de régler les paramètres les plus obscurs de Windows 10, en particulier ceux liés à l’affichage et à l’audio, afin de garantir un grand spectacle.

Premier bon réflexe : passez en revue les paramètres de votre écran. Ils sont désormais centralisés dans un emplacement unique, au lieu d’être disséminés à travers plusieurs menus du système.

Déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Système. Reportez-vous à la section Affichage et vérifiez dans un premier temps la résolution appliquée.

Vous pouvez ici modifier l’échelle, en agrandissant notamment la taille du texte et des applications si vous souffrez de problèmes de vision.

Si vous disposez d’un téléviseur compatible Miracast ou si vous avez investi dans l’accessoire Microsoft Wireless Display Adapter, sachez que vous pouvez transmettre l’image de votre PC sans déployer le moindre câble.

Toujours sur la même fenêtre, cliquez sur Se connecter à un affichage sans fil : au bout de quelques secondes, votre second écran devrait être détecté et vous diffusez ainsi votre bureau ou l’ensemble de votre filmothèque.

Les jeux vidéo sont également au centre de la mise à jour Creators Update. Dans le menu Paramètres, vous retrouvez ainsi une nouvelle section qui leur est dédiée

Outre le « mode jeu » (voir plus loin), qui optimise les ressources de votre PC afin d’offrir à vos jeux les meilleures performances, vous personnalisez ici la « barre de jeux ».

Choisissez un raccourci-clavier pour l’activer : par défaut, il suffit de presser les touches Windows + G pour la faire apparaître.

Vous pouvez ainsi enregistrer une vidéo de vos différentes parties, mais aussi de n’importe quelle application du système : c’est une technique très pratique pour « filmer » votre écran. Vous retrouverez les fichiers résultants dans le dossier Vidéos/Captures, au format .mp4.

Sachez que Windows 10 dispose d’un petit outil de montage ; déroulez le menu Démarrer et saisissez Xbox. Après vous être authentifié, cliquez sur Jeux DVR dans le volet gauche pour retrouver l’ensemble de vos captures.

Dépanner vos périphériques

Vous rencontrez un problème de son ou d’affichage ? La solution la plus simple pour le contourner consiste à recourir aux outils de dépannage de Windows 10.

Pour y accéder, déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Mise à jour et sécurité. Reportez-vous à la catégorie Résoudre les problèmes : vous découvrez l’ensemble des modules de dépannage, cliquez en particulier sur Lire un fichier audio et Lecture de vidéos.

Vous êtes ensuite invité à suivre les étapes d’un assistant pour décrire votre problème et tester une série de solutions — bien souvent, il s’agit de redémarrer des services ou de réactiver des composants de Windows, ce qui est très difficile à faire manuellement.

Débrider les jeux vidéo

Les jeux vidéo occupent une place essentielle dans la dernière mise à jour de Windows 10, à travers de nouveaux paramètres qui leur sont dédiés.

Activer le mode jeu

Première mesure pour profiter le plus efficacement possible de vos jeux vidéo préférés : activez le « mode jeu », qui vise à offrir le plus de ressources à vos parties. Pour cela, déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres. Reportez-vous à la catégorie Jeux puis cliquez sur Mode jeu et activez la réglette au centre de l’écran.

Calibrer une manette

Vous disposez d’une manette de jeu ? Cliquez sur Paramètres > Périphériques puis sur Périphériques et imprimantes, dans le volet droit de la fenêtre. Vous devriez retrouver votre manette dans la liste : effectuez un clic droit dessus puis choisissez Paramètres des contrôleurs de jeu. Cliquez sur Paramètres pour personnaliser les boutons.

Enregistrer votre écran

Activée par défaut, la barre de jeux se lance en pressant les touches Windows + G. Cliquez sur le bouton d’enregistrement pour démarrer : votre partie est ainsi automatiquement sauvegardée dans le dossier Vidéos. Sachez que vous pouvez utiliser ce procédé pour n’importe quelle application, même les logiciels classiques.

Diffuser votre partie

Lancez à nouveau la barre de jeux et cliquez à présent sur le bouton Diffuser. Vous êtes invité à créer votre compte Xbox Live ; vous disposerez d’un canal de diffusion sur beam.pro, que vous pouvez partager auprès de vos amis ou avec la communauté en ligne. Là encore, la technique est compatible avec tous vos logiciels.

Prolonger l’autonomie

Rien de pire que de voir son PC s’éteindre en pleine partie, l’autonomie ployant sous une charge de travail considérable.

Pour mettre tous les atouts de votre côté et ainsi prolonger la durée de vie de votre ordinateur lorsqu’il n’est pas branché au secteur, déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Système.

Reportez-vous à la rubrique Alimentation et mise en veille puis cliquez sur Paramètres d’alimentation supplémentaires, sur le volet droit de la fenêtre.

Suivez le lien Modifier les paramètres du mode face au mode d’énergie activé puis cliquez sur Modifier les paramètres d’alimentation avancés.

Vous choisissez ici le comportement de vos différents périphériques et composants et vous adaptez par exemple automatiquement la luminosité ou vous désactivez les périphériques USB dont vous n’avez pas besoin.

Gérer les applications et les périphériques

La gestion de vos applications et périphériques est une tâche de tous les instants : vous devez optimiser l’espace dont vous disposez sur votre disque dur, mettre à jour les pilotes ou encore diagnostiquer la moindre panne.

De manière un peu étrange, vous supervisiez jusqu’à présent la désinstallation de vos applications en vous reportant au menu Système des Paramètres, parmi d’autres activités n’étant pourtant pas directement liées à cet exercice.

Tous vos logiciels disposent désormais d’un menu qui leur est dédié : déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Applications.

À la première section, vous désinstallez ainsi les éléments superflus : nous vous recommandons de trier la liste par date d’installation ou par taille occupée sur le disque dur afin de relever les logiciels dont la suppression est la plus pertinente.

Si c’est précisément l’assainissement de l’espace libre sur votre support de stockage qui vous préoccupe, vous pouvez profiter d’un nouvel assistant intégré à la mise à jour Creators Update.

Dans le menu Paramètres, cliquez sur Système puis sur Stockage. Activez ensuite Assistant stockage, en suivant éventuellement le lien Modifier la manière dont nous libérons de l’espace pour choisir les actions entreprises (vidage automatique de la corbeille au bout de trente jours, suppression des fichiers temporaires…).

Sur cette même fenêtre, vous observez efficacement la répartition du stockage local. Cliquez sur l’une de vos unités, en haut de l’écran, pour découvrir les éléments qui occupent le plus de place.

En cliquant sur Système & espace réservé, par exemple, vous affichez très précisément l’espace occupé par la restauration du système ou les fichiers de mise en veille prolongée.

Cliquez à ce titre sur Gérer la restauration du système afin de supprimer les sauvegardes les plus anciennes, qui accaparent inutilement de l’espace.

Vous possédez plusieurs supports de stockage, comme un SSD et un disque dur classique à plateaux comme c’est le cas de nombreux PC récents ? Vous pouvez choisir de mieux répartir le stockage des différents types de contenu, pour ne pas les engorger : toujours dans la même fenêtre, cliquez sur Modifier l’emplacement d’enregistrement du nouveau contenu et sélectionnez une autre unité pour les nouvelles photos ou musiques, par exemple. Vous réserverez ainsi votre SSD à l’installation d’applications.

Du côté des périphériques, vous profitez là encore d’un espace centralisé pour les superviser au mieux à la section du même nom des Paramètres.

Parmi les options les plus utiles, reportez-vous à la catégorie Souris et activez Faire défiler les fenêtres inactives lorsque je les pointe avec la souris.

Vous avez ainsi la possibilité de faire défiler une longue page Web en arrière-plan, alors que vous rédigez un document Word, par exemple.

Et si vous utilisez Outlook ou le client de courrier électronique intégré au système, sachez que vous profitez d’un méconnu correcteur orthographique sous Windows 10 : reportez-vous à la section Saisie et activez l’option Corriger automatiquement les fautes d’orthographe.

Superviser l’ensemble de vos périphériques

Au sein de la dernière édition de Windows 10, tous les périphériques associés à votre PC (moniteur, souris, imprimante, clavier, haut-parleurs…) figurent à deux endroits du système.

Vous les retrouverez tout d’abord en déroulant le menu Démarrer puis en cliquant sur Paramètres et sur Périphériques. Reportez-vous à la section Appareils Bluetooth et autres : au terme de quelques secondes d’analyse, vous retrouvez leur liste exhaustive.

Sur le volet droit, suivez les liens pour configurer plus précisément l’affichage, le son ou l’impression par exemple.

Toujours à cet endroit, cliquez sur Gestionnaire de périphériques pour atteindre le second emplacement qui en dresse une liste plus exhaustive encore. C’est ici que vous retrouverez les composants système et que vous pourrez mettre à jour leurs pilotes.

Mettre à jour les pilotes

Comme leur nom l’indique, les pilotes servent à « superviser » la bonne exécution de vos périphériques et à assurer leur communication avec votre PC.

Dans la plupart des cas, Windows est capable de télécharger automatiquement leur dernière version dès que vous les branchez et les allumez pour la première fois : Microsoft dispose d’une immense base qui recense des dizaines de milliers de produits différents et vous n’avez pas à intervenir.

Mais leurs constructeurs publient fréquemment des correctifs et des mises à jour, qui ouvrent de nouvelles fonctionnalités ou résolvent des problèmes.

Si vous rencontrez ce dernier cas, déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Mise à jour et sécurité. À la section Résoudre les problèmes, cliquez sur Exécuter l’utilitaire de résolution des problèmes face à la rubrique Matériel et périphériques.

À chaque fois que l’un de vos périphériques rencontre une erreur significative, elle est consignée dans un registre et confrontée à l’ensemble des soucis relevés par les utilisateurs.

Si l’une d’entre elles est résolue au fil des semaines, vous profitez ainsi d’une correction automatiquement appliquée via cet assistant.

Pour mettre à jour les pilotes, trois solutions s’offrent à vous. La première, plus fastidieuse, consiste à consulter manuellement le site Web de chaque constructeur : en vous rendant sur le site de Canon, HP ou Epson par exemple, vous retrouverez les dernières versions des pilotes de votre imprimante, avec la liste de leurs nouveautés.

Deuxième possibilité, passer par le Gestionnaire de périphériques : déroulez le menu Démarrer et cliquez sur Paramètres puis sur Périphériques. Suivez ensuite le lien Gestionnaire de périphériques, sur le volet droit. Effectuez un clic droit sur l’une des entrées et choisissez Mettre à jour le pilote.

Dernière option, utilisez un logiciel ou un service spécialisé. Nous vous recommandons TousLesDrivers.com si vous n’avez pas de budget à consacrer à l’opération. Sinon, essayez Avanquest Driver Genius 17 Professional disponible dans une version d’évaluation, qui présente une excellente ergonomie.

Régler les paramètres Internet

Entre l’arrivée d’un nouveau navigateur, Microsoft Edge, et de ses extensions, le support de multiples services Web à travers Cortana ou l’intégration du stockage dans le cloud au système, votre connexion Internet est plus sollicitée que jamais.

Auréolé d’une piètre réputation en matière de respect des standards du Web, Internet Explorer cède enfin la place à un navigateur revu et corrigé. Microsoft Edge n’améliore pas seulement cet aspect : il introduit également plusieurs nouveautés significatives, pour moderniser votre rapport aux services Web.

En premier lieu, il est désormais possible de consulter une page Web en étant déconnecté, ce qui est très pratique si vous voyagez fréquemment et que vous ne disposez pas d’une connexion Wi-Fi.

Pour cela, cliquez sur l’icône en forme d’étoile, à droite de la barre d’adresses, et enregistrez la page à l’onglet Liste de lectures.

Vous retrouverez les éléments ainsi consignés en cliquant sur l’icône avec trois barres horizontales, à droite de l’écran.

Autre nouveauté accentuant le confort de navigation, il est possible de prévisualiser les onglets ouverts : cliquez sur la flèche pointant vers le bas, dans la barre supérieure du navigateur.

Cliquez ensuite sur l’icône Définir ces onglets à part, tout en haut à gauche de la fenêtre, pour les regrouper dans le volet gauche et ainsi les conserver.

Cliquez enfin sur Onglets que vous avez mis de côté pour retrouver vos différentes sélections et sur Restaurer des onglets pour les ouvrir à nouveau.

Si vous avez l’habitude de consulter systématiquement les mêmes sites Web à l’ouverture de votre navigateur, vous pouvez également les épingler sous forme d’icônes : ouvrez votre webmail ou Facebook, par exemple, puis effectuez un clic droit sur les onglets correspondants et choisissez Épingler.

Pour découvrir l’ensemble des nouveautés de Microsoft Edge, en particulier la possibilité d’installer des extensions, de lire des livres électroniques ou de traduire des sites Web à la volée, déroulez le menu en haut à droite et choisissez Nouveautés et conseils. Sous la forme d’un mini-jeu avec une barre de progression, vous passez ainsi en revue toutes les fonctionnalités du navigateur.

Installer des extensions dans Edge

C’est l’une des principales nouveautés de Windows 10 : Internet Explorer se voit remplacé au pied levé par une version entièrement revue et corrigée du navigateur, Microsoft Edge, plus performante et respectueuse des standards du Web.

Parmi ses dernières nouveautés, on retrouve notamment les modules complémentaires qui ont fait le charme de Google Chrome et de Mozilla Firefox.

Pour parcourir leur liste, cliquez sur le menu principal, à droite d’Edge, puis sur Extensions.

Suivez le lien Obtenir des extensions auprès du Windows Store afin d’ouvrir la boutique de Windows 10.

D’un bloqueur de fenêtres publicitaires à des outils dédiés au développement Web, vous retrouvez des dizaines de modules différents : cliquez sur l’un d’entre eux puis sur le bouton Obtenir pour les greffer au navigateur.

Profiter des services dans le cloud

Avec votre compte Microsoft, vous disposez de 5 Go de stockage dans le cloud. Complétez cet espace avec d’autres services du même acabit.

Synchroniser vos fichiers OneDrive

Rendez-vous sur le service en ligne OneDrive et authentifiez-vous avec votre compte Microsoft pour consulter ou déposer des fichiers : les applications mobiles permettent également de transférer des éléments. Effectuez un clic droit sur l’entrée OneDrive de l’Explorateur et cliquez sur Choisir les dossiers OneDrive à synchroniser

Activer l’enregistrement automatique

Dans la zone de notifications de Windows, effectuez un clic droit sur l’icône en forme de nuage et choisissez Paramètres. Reportez-vous à l’onglet Enregistrement automatique et cochez la case Enregistrer automatiquement les photos et vidéos… Si vous disposez d’un plus grand espace de stockage OneDrive, vous pouvez également synchroniser le dossier Documents.

Adopter d’autres services

L’union fait la force : en marge de l’espace de stockage gratuit sur OneDrive, vous pouvez compléter votre gamme de services en souscrivant à un compte sur Dropbox ou Google Drive, par exemple. Dans les deux cas, vous retrouverez sur les sites officiels des utilitaires de synchronisation, qui viendront greffer de nouvelles entrées à l’Explorateur.

Désépingler OneDrive

Si au contraire vous n’utilisez pas du tout OneDrive, vous pouvez le masquer dans l’Explorateur. Pressez Windows + R et saisissez regedit.

Rendez-vous sur la clé HKEY_CLASSES_ROOT > CLSID > {018D5C66-4533-4307-9B53-224DE2ED1FE6}, effectuez un double-clic sur System.IsPinnedToNameSpaceTree et assignez-lui la valeur O.

Paramétrer l’assistant Cortana

L’assistant Cortana est accessible sous la forme d’un champ de recherche, à droite du menu Démarrer : ses paramètres sont désormais plus facilement personnalisables à travers la mise à jour Creators Update, en déroulant ce menu puis en cliquant sur Paramètres.

Vous activez notamment la fonction Hey Cortana, qui vous permet de dicter des commandes à la voix en prononçant cette phrase afin de déclencher l’assistant.

Vous sélectionnez en outre le niveau de service dont vous allez profiter : cliquez sur les conseils en bas de l’écran pour activer les différents services Web et ainsi disposer d’un calcul d’itinéraires, d’un système de rappels, des dernières actualités ou d’une recherche approfondie parmi vos fichiers et applications.