Pourquoi vous ne devriez pas contourner les exigences matérielles de Windows 11 ?

Vous pouvez facilement contourner les exigences matérielles de Windows 11, mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Il est temps d’installer Windows 11, et vous avez été surpris par la configuration matérielle requise. Il est assez facile de les contourner, mais devez-vous le faire ?

Voyons si c’est une bonne idée de contourner les exigences matérielles de Windows 11.

test-windows11-nonOK

Contourner les exigences matérielles de Windows 11

La configuration matérielle requise pour Windows 11 est assez légère. Nous avons déjà abordé la configuration requise pour Windows 11 dans le passé et elle est toujours plus ou moins accessible pour la plupart des machines modernes.

Néanmoins, si vous cherchez à contourner les exigences matérielles pour faire fonctionner Windows 11 sur un ordinateur de faible puissance, les méthodes pour contourner les exigences du système de Windows 11 sont faciles et répandues.

Windows 11 fonctionne bien dans tous les cas. Quels sont donc les inconvénients réels du contournement de la configuration matérielle requise ?

Quels sont les risques liés à l’omission de la vérification du matériel pour Windows 11 ?

Si l’on jette un coup d’œil à la configuration matérielle requise sur la page officielle de Windows 11 de Microsoft, on constate plusieurs goulets d’étranglement potentiels.

Il s’agit essentiellement de la quantité de RAM et du type de processeur. Le contournement de ces exigences peut avoir un impact sérieux sur votre expérience utilisateur. Vous pouvez vous attendre à ce que votre système ralentisse ou même se plante fréquemment.

D’autre part, les exigences en matière d’affichage et de GPU sont des préconisations assez légères. Windows 11 est suffisamment souple pour fonctionner avec des GPU peu puissants, et son affichage peut être considérablement réduit.

Donc, encore une fois, quels sont les inconvénients réels de contourner ces exigences ?

L’exigence matérielle que vous ne devriez pas ignorer

En fin de compte, il y a deux exigences matérielles que vous ne devriez vraiment pas ignorer. Il s’agit des exigences Secure Boot et TPM.

En effet, Secure Boot empêche les rootkits et les logiciels malveillants de s’exécuter avant le système d’exploitation. TPM, ou Trusted Platform Module, est une puce physique qui permet de stocker en toute sécurité des informations privées utilisées pour authentifier votre plate-forme. Des informations telles que les certificats matériels peuvent être stockées ici.

Cela signifie que votre ordinateur est beaucoup plus vulnérable aux attaques des logiciels malveillants actuels sans ces exigences. Ces vérifications matérielles sont essentielles pour que votre ordinateur puisse se connecter en toute sécurité Internet sans craindre que quelque chose ne passe à travers votre antivirus.

Le choix de contourner ces exigences est le vôtre

Finalement, c’est à vous de décider de ne pas respecter ces exigences. De nombreuses personnes les ignorent et rencontrent très peu de problèmes.

Cependant, il est bon de garder à l’esprit que ces exigences ne sont pas seulement une tentative de rendre votre matériel obsolète. Il existe des problèmes de sécurité bien réels liés à l’exécution de Windows 11 sans matériel spécifique.