Sauvegarder et restaurer vos fichiers

Votre disque dur contient fichiers et dossiers que vous n’aimeriez pas perdre ? Mieux vaut dans ce cas activer les options de sauvegarde automatique offertes par Windows 10.

Microsoft a mis en place depuis Windows 7 un système de sauvegarde et de restauration de fichiers assez performant sans être trop pesant au quotidien.

illustration-backup

Il a été grandement amélioré avec Windows 10. Concrètement, il s’agit d’activer des sauvegardes à intervalles réguliers vers un disque externe ou une clé USB à forte capacité, voire sur un disque interne appartenant au réseau familial.

Par défaut, cet outil est désactivé. Lors de la mise en route, Windows va rechercher les matériels connectés et vous proposer d’y effectuer les sauvegardes.

S’il ne trouve pas d’emplacement de sauvegarde actif, vous ne pourrez pas utiliser ce service. À vous de décider également du laps de temps entre chaque sauvegarde ainsi que de la durée de conservation des fichiers.

Par défaut, Windows va sauvegarder les éléments contenus dans vos bibliothèques (Documents, Musique, Image, etc.) ainsi que sur le bureau. Cependant, libre à vous d’ajouter ou d’exclure des dossiers. Un outil que nous vous recommandons vivement d’activer.

Mettez votre système à l’abri

Le fait de créer une image système vous permet, en cas de crash de disque dur de faire redémarrer Windows. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une image à un instant T de votre disque principal.

Elle comprend, outre le système Windows, vos fichiers, programmes et paramètres système. Mais à la différence de la sauvegarde et restauration de tel ou tel dossier ou fichier comme abordé plus loin, une image système va restaurer l’intégralité du lecteur sans que vous ne puissiez choisir en amont quels éléments sauvegarder ou pas.

Pour cela, allez dans les paramètres Mise à jour et sécurité, Sauvegarde, Plus d’options, Voir les paramètres avancés, Sauvegarde d’image système, Créer une image système.

Préparez l’archivage

Si Windows 10 semble convivial et aisé à prendre en main, rien n’a changé au niveau des possibilités qu’offre le système de mettre à l’abri toutes les données sensibles.

Sélectionnez un lecteur

Cliquez sur l’icône Windows, Paramètres du menu Démarrer puis Mise à jour et sécurité. En colonne gauche, cliquez sur Sauvegarde. Insérez une clé USB ou un disque externe. Cliquez sur Ajouter un lecteur. Sélectionnez le matériel qui s’affiche et activez le curseur Sauvegarder automatiquement mes fichiers.

Activez la sauvegarde

Cliquez sur Plus d’options, Sauvegarder les données maintenant pour lancer une sauvegarde. Déroulez le menu vers le bas pour voir les dossiers sauvegardés par défaut. Si vous ne souhaitez pas sauvegarder tel ou tel, cliquez sur son nom et Supprimer. Cliquez sur + Ajouter un dossier pour en ajouter d’autres.

Paramétrez fréquence et durée

Pour définir la fréquence des sauvegardes et leur durée de conservation dans le temps, déroulez les menus Sauvegarder mes fichiers et Conserver mes sauvegardes puis cliquez sur l’option de votre choix. Cliquez sur le bouton Sauvegarder les données maintenant pour lancer la sauvegarde qui peut titre longue.

Sauvegarde, restaurez

Pour stopper la sauvegarde en cours, cliquez sur le bouton Arrêter d’utiliser ce lecteur. Sélectionnez un autre lecteur externe pour vos prochaines sauvegardes. Vous pouvez récupérer une sauvegarde en cliquant sur Restaurer les fichiers à partir d’une sauvegarde en cours. Suivez la procédure de restauration.

Autorisez le réseau à utiliser le lecteur de sauvegarde

Cliquez sur Paramètres avancés. Cette fenêtre permet de stopper la sauvegarde en cours en cliquant sur Arrêter. Cliquez en colonne gauche sur Paramètres avancés. Cochez la case Recommander ce lecteur. Les membres du groupe résidentiel pourront l’utiliser pour y sauvegarder leurs propres dossiers et fichiers.