Supprimer définitivement un fichier ou un dossier

La grande majorité des utilisateurs d’ordinateurs sous Windows pense que pour supprimer un fichier ou un dossier, il suffit de le placer dans la corbeille du système et de vider celle-ci. Et bien, elle se trompe, car en utilisant cette méthode, le document reste toujours présent sur le disque dur.

Donc, une personne malveillante pourrait (assez facilement) récupérer les données que vous pensiez avoir définitivement supprimées pour des raisons de confidentialité, par exemple.

Il existe effectivement des outils pour retrouver les données que l’utilisateur pensait avoir effacées et que certaines personnes pourraient employer pour arriver à leurs fins.

Aussi, voici comment réellement supprimer définitivement vos données les plus sensibles et ainsi les mettre à l’abri de toutes consultations futures.

illustration-eraser

Téléchargez Eraser

La solution pour supprimer définitivement des données enregistrées sur un disque dur contenu dans un ordinateur que vous pourriez vendre ou dont vous souhaitez vous débarrasser, par exemple, est donc d’écrire des informations de manière aléatoire et si possible répétée dans l’espace disque où est l’ancien fichier (ou de manière plus globale, les données) à supprimer.

Pour ce faire, nous recommandons l’utilisation du logiciel Eraser. Disponible gratuitement sur Internet, ce programme utilise un algorithme qui écrit des informations au niveau de l’espace occupé
par l’enregistrement des fichiers que vous souhaitez supprimer.

L’opération est reproduite plusieurs fois ce qui permet de garantir une inaccessibilité aux informations enregistrées avant. Pour télécharger Eraser, rendez-vous sur le site de l’éditeur.

Cliquez sur Download. Ensuite, cliquez sur le lien correspondant à la dernière version du programme.

Installez Eraser

Une fois que le fichier d’installation a été téléchargé sur le disque dur de votre ordinateur, double-cliquez dessus afin de lancer la procédure .

Acceptez les termes de l’utilisation de la licence du programme et cliquez sur le bouton Next.

Sur la page suivante, sélectionnez l’installation complète du logiciel en cliquant sur le bouton correspondant puis sur Next.

Quelques secondes plus tard, le programme est installé sur l’ordinateur et totalement fonctionnel.

Cochez la case Run Eraser sur le dernier panneau d’installation pour lancer immédiatement l’outil.

Il existe principalement deux méthodes pour écraser les données que l’on souhaite ne plus voir sur son disque.

La première est l’utilisation du menu contextuel sous Windows (à l’aide d’un clic droit sur ledit fichier).

La seconde est l’effacement depuis l’interface du logiciel Eraser permettant d’aller beaucoup plus loin dans la configuration de la procédure.

Selon les besoins, on peut utiliser l’une ou l’autre. Voici comment.

Configurez Eraser

Avant même de choisir la meilleure méthode pour effacer des données, ouvrez le programme si cela n’est pas déjà fait afin de le configurer.

Rendez-vous dans la rubrique Settings (paramètres). Sur cette page, il est possible de définir la méthode d’effacement.

Plusieurs choix sont ainsi disponibles : Pseudorandom Data la plus rapide, mais la moins efficace, car une seule passe est effectuée jusqu’à la méthode Gutmann qui propose 35 passes donc
la meilleure de toutes, mais aussi la plus longue.

Pour obtenir les résultats les plus probants, nous vous conseillons de sélectionner la méthode Gutmann. Validez vos modifications en cliquant sur le bouton Save Settings.

La première méthode pour supprimer un fichier avec Eraser est de loin la plus simple.

Sélectionnez le fichier que vous souhaitez effacer de manière définitive. Ensuite, cliquez à l’aide du bouton droit de la souris et sélectionnez la fonction Eraser au sein du menu contextuel qui s’affiche alors . Dans la fenêtre qui s’ouvre ensuite, cliquez sur le bouton Yes.

Une méthode de suppression plus complète

L’autre méthode (plus complète) pour supprimer un ou plusieurs fichiers est de passer par l’interface du logiciel Eraser

Cliquez sur la flèche vers le bas à côté de l’option Eraser Schedule puis sélectionnez la fonction New Task.

Dans la fenêtre suivante, vous pouvez (ou non) donner un nom à la procédure (Task name), choisir quand la tâche va s’exécuter : manuellement, immédiatement, au démarrage de l’ordinateur ou d’après un planning (recurring).

Dans le cas où vous choisissez cette dernière option, cliquez sur l’onglet Schedule pour définir une planification de la procédure.

Cliquez ensuite sur le bouton Add Data pour ouvrir une nouvelle fenêtre permettant de sélectionner le type de données à effacer (fichier unique, dossier, contenu de la corbeille, espace
disque non utilisé ou même une partition, la méthode d’effacement et, bien entendu, les données elles-mêmes.

Cliquez sur le bouton Browse pour parcourir le contenu du disque dur et sélectionnez les données adéquates. Ensuite, validez en cliquant sur le bouton OK .

Le principe de la suppression sous Windows

Pour bien comprendre quel est le processus qui se déroule lorsqu’on supprime un fichier sous Windows, il faut savoir que l’on enregistre sur le disque dur de très nombreuses données
et que celles-ci sont ensuite référencées dans une table spécifique à laquelle le système fait appel lorsqu’il s’agit d’ouvrir les documents demandés par l’utilisateur.

Lorsqu’on supprime un fichier en vidant la corbeille, le système de fichiers indique à Windows que l’emplacement utilisé par ledit document est libre, mais le fichier reste présent tant que l’espace qui lui est réservé n’est pas écrasé par un autre fichier.

Même après cela, il peut rester des traces magnétiques que l’on peut arriver à déceler sur la surface du disque dur. Le système de fichiers ne fait donc que supprimer la référence au fichier original et non le fichier lui-même, d’où la récupération possible par des outils adéquats.