Utiliser les anciens logiciels sous Windows 10

Les systèmes d’exploitation évoluent, mais laissent parfois sur le bord de la route des applications qui, pourtant, vous sont indispensables.

Voici comment procéder pour que ces programmes récalcitrants soient compatibles avec le dernier opus de l’OS de Microsoft, Windows 10.

illustration-commandes-windows10

Exécutez le programme en tant qu’administrateur

Si un logiciel refuse de fonctionner avec Windows 10, relancez-le en mode administrateur.

Faites un clic droit sur le programme (ou sur son raccourci), activez Exécuter en tant qu’administrateur dans le menu contextuel et confirmez (Oui).

Si l’opération a résolu votre problème, effectuez un clic droit sur le fichier exécutable du logiciel et sélectionnez Propriétés, Compatibilité. Cochez ensuite Exécuter en tant qu’administrateur, puis optez pour Appliquer et OK afin d’utiliser ce mode à chaque lancement.

Remédiez aux problèmes de compatibilité

Accédez au dossier qui abrite le programme récalcitrant. Faites ensuite un clic droit et activez Résoudre les problèmes de compatibilité. Cliquez sur Essayer les paramètres recommandés afin que Windows fasse des tests.

Pour modifier à la main le mode de lancement, effectuez un clic droit sur le fichier exécutable. Sélectionnez Propriétés puis Compatibilité. Dans la section Mode de compatibilité, cochez Exécuter ce programme en mode de compatibilité pour et indiquez la version de Windows avec laquelle le logiciel fonctionnait parfaitement.

Réinstallez les vieux pilotes

Pour utiliser des pilotes non certifiés par Microsoft, cliquez sur Démarrer, Paramètres, Mise à jour et sécurité. Activez l’option Récupération puis, dans la section Démarrage avancé, la commande Redémarrer maintenant.

Choisissez Dépannage, Options avancées, Paramètres et, enfin, Redémarrer.

Au chargement des paramètres de démarrage, enfoncez la touche 7 ou F7 du davier. Vous pourrez ainsi désactiver le contrôle des signatures des pilotes et réinstaller ces derniers sans contrainte.

Recourez à une machine virtuelle

Lorsque Windows 10 refuse de lancer un programme qui vous est indispensable, optez pour une machine virtuelle.

Procurez-vous l’outil gratuit VirtualBox, puis créez une machine virtuelle à partir de la version de Windows adaptée à votre logiciel.

Munissez-vous, pour cela, du CD d’installation du système d’exploitation ou de son image au format ISO.

Définissez la quantité de mémoire vive et l’espace disque alloués à cet environnement. Enfin, installez et exécutez votre logiciel au sein de cette machine virtuelle.