Comment utiliser l’historique des fichiers et la sauvegarde et la restauration sous Windows 10 ?

Il est toujours judicieux de sauvegarder et d’enregistrer vos données dans un endroit sûr. Cela permet d’assurer la redondance des données et de les restaurer si quelque chose de préjudiciable devait arriver à l’ordinateur d’origine et surtout aux disques.

C’est pourquoi Windows 10 offre de multiples façons de sauvegarder les données sur votre ordinateur de manière à pouvoir les utiliser plus tard au cas où vous ne pourriez pas démarrer votre ordinateur ou que votre disque dur soit en panne.

C’est également la raison pour laquelle nous disposons d’utilitaires de sauvegarde dans le cloud et d’autres logiciels tiers pour le faire à notre place, comme OneDrive. Cependant, le téléchargement de fichiers volumineux dans le cloud sur Internet est un processus lent qui consomme également beaucoup de données.

Dans cet article, nous allons voir les avantages des fonctions de sauvegarde intégrées à Windows 10 et la façon dont elles peuvent être utilisées avec une optimisation maximale.

Backup

Sauvegarde de vos données critiques

Microsoft comprend les besoins de ses utilisateurs et a fourni plusieurs moyens de créer différents types de sauvegardes à l’aide de divers utilitaires, chacun ayant une utilisation différente. Même si ces fonctionnalités permettent aux utilisateurs de ne pas perdre leurs données en cas de défaillance imprévue du système, beaucoup d’entre eux ne les utilisent toujours pas sur leurs systèmes Windows 10.

Comme ces utilitaires sont intégrés à Windows 10, il semble que leur utilisation ne soit pas limitée aux seuls administrateurs informatiques ou aux personnes morales, mais à tous les types d’utilisateurs utilisant le système d’exploitation.

Continuons à voir quelles sont ces fonctionnalités, comment les mettre en place et comment elles peuvent être bénéfiques pour les utilisateurs.

Historique des fichiers

L’historique des fichiers est une fonctionnalité de Windows 10 qui permet à ses utilisateurs de sauvegarder leurs fichiers et leurs dossiers personnels sur un périphérique externe ou distant. Cette fonction a été lancée dans Windows 8 et fait maintenant partie de Windows 10.

L’historique des fichiers ne doit être configuré qu’une seule fois pour automatiser la sauvegarde des données à intervalles réguliers. La particularité de cette fonction n’est pas de nécessiter des sauvegardes régulières, mais de conserver les anciennes versions des fichiers et des dossiers, au cas où l’utilisateur souhaiterait y revenir.

Seuls sont sauvegardés les fichiers dupliqués auxquels l’utilisateur a apporté des modifications. Ainsi, une nouvelle sauvegarde de votre système n’occupera que l’espace supplémentaire des fichiers qui ont été modifiés, tout en conservant l’espace de stockage des autres.

Cette caractéristique présente un inconvénient : les fichiers sont conservés dans leur taille d’origine. Par conséquent, les sauvegardes peuvent prendre une grande partie de l’espace sur le dispositif de sauvegarde, en fonction de la taille de chaque sauvegarde et de la durée de conservation. Le dispositif de destination de la sauvegarde peut être un disque dur externe ou un emplacement distant sur le réseau local ou encore sur Internet.

Comment configurer l’historique des fichiers sous Windows 10 ?

Pour configurer l’historique des fichiers, procédez ainsi :

  • Menu Démarrer -> Paramètres -> Mise à jour et sécurité -> Sauvegarde.
  • Sous Sauvegarder à l’aide de l’historique des fichiers cliquez sur Ajouter un lecteur.
  • Dans la fenêtre contextuelle, sélectionnez un disque externe pour enregistrer la sauvegarde des données. Il est possible d’en faire une sauvegarde sur un réseau par la suite.

La sélection d’un lecteur lance automatiquement la sauvegarde des fichiers et des dossiers sélectionnés par défaut.

  • Si vous souhaitez modifier les paramètres à votre convenance, cliquez sur Plus d’options. Cliquez sur le curseur pour arrêter la sauvegarde automatique des fichiers à tout moment.
  • Dans la fenêtre des options de sauvegarde, vous pouvez cliquer sur Sauvegarder les données maintenant pour commencer à sauvegarder vos données.
  • Les fichiers et dossiers sont ensuite sauvegardés sur le périphérique de destination sous un dossier nommé FileHistory.

Dans la fenêtre des options de sauvegarde, vous pouvez choisir le moment où vous souhaitez effectuer une sauvegarde des fichiers sélectionnés, dans une fourchette allant de 10 minutes à une fois par jour. Vous pouvez également choisir la durée de conservation des données sauvegardées entre 1 mois et 2 ans, voire pour toujours.

  • Sous Sauvegarder ces dossiers, vous pouvez ajouter d’autres dossiers à sauvegarder en cliquant sur Ajouter un dossier, ou supprimer les dossiers existants en cliquant sur ceux-ci, puis cliquer sur Supprimer.
  • Vous pouvez également ajouter des dossiers à exclure de la sauvegarde sous Exclure ces dossiers.

Gérer l’historique des fichiers sous Windows 10

Si, à un moment donné, vous souhaitez modifier l’emplacement des données sauvegardées, cliquez sur Arrêter d’utiliser le lecteur sous Sauvegarder sur un autre lecteur. Notez que cela effacera tous les paramètres, qu’un nouveau périphérique devra être ajouté à nouveau et que toutes les configurations seront remises à leur valeur par défaut.

Toutefois, si vous souhaitez modifier l’emplacement de la sauvegarde sur un périphérique via le réseau, cliquez sur Voir les paramètres avancés tout en bas de la page.

Dans la nouvelle fenêtre, cliquez sur Sélectionner un lecteur à gauche, puis cliquez sur Ajouter l’emplacement réseau. Saisissez maintenant le chemin d’accès du nouveau périphérique sur le réseau ou mettez en correspondance un lecteur du réseau via l’Explorateur de fichiers, puis sélectionnez-le.

Comment restaurer en utilisant l’historique des fichiers ?

Une fois que vos données sont entièrement sauvegardées pour la première fois, elles seront désormais visibles sous l’intitulé Restaurer les fichiers à partir d’une sauvegarde en cours depuis la fenêtre des Options de sauvegarde. Vous pouvez sélectionner les fichiers et les dossiers à restaurer, et cliquer sur l’icône verte en bas Restaurer à l’emplacement initial.

Vous pouvez également passer d’une version à l’autre du même fichier/dossier s’ils sont encore disponibles à l’emplacement de sauvegarde en cliquant sur les boutons situés sur les côtés du bouton vert de récupération : Version précédente ou Version suivante (raccourcis clavier Ctrl Flèche gauche / Ctrl Flèche droite).

Si un nom de fichier ou de dossier similaire existe toujours à l’emplacement source, vous serez invité à remplacer le fichier ou à l’ignorer.

Vous pouvez également récupérer directement un fichier dans une ancienne, à condition que le lecteur de sauvegarde soit accessible au système. Voici comment procéder :

  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le fichier et cliquez sur Propriétés dans le menu contextuel.
  • Allez sur l’onglet Versions précédentes et sélectionnez la version que vous souhaitez restaurer.

Vous pouvez également modifier l’emplacement du fichier à restaurer, ou l’ouvrir pour voir son contenu avant de le restaurer.

Si vous souhaitez libérer de l’espace sur le disque de destination de la sauvegarde, vous pouvez facilement supprimer les fichiers directement en utilisant l’Explorateur de fichiers. Notez qu’il ne sera alors plus possible de les restaurer.

Sauvegarde et restauration (Windows 7)

L’utilitaire de sauvegarde et de restauration (Windows 7) est un autre moyen de stocker vos données sur un stockage externe ou interne pour des raisons de redondance. Vous remarquerez que la fonction est suffixée par les mots Windows 7. En effet, les utilisateurs peuvent utiliser cette fonctionnalité pour restaurer leurs données d’un hôte fonctionnant sous Windows 7 vers un nouveau périphérique fonctionnant sous Windows 10.

Cette fonction était également disponible sur Windows 8, mais elle a été supprimée de Windows 8.1 où l’historique des fichiers était la seule fonction de sauvegarde et de restauration disponible. Cette fonctionnalité a ensuite été réintroduite dans Windows 10 pour permettre à ses utilisateurs de bénéficier d’un maximum d’options et de support.

Contrairement à l’historique des fichiers, la sauvegarde et la restauration n’ont pas la caractéristique de conserver la version précédente des fichiers. Cependant, elle offre à son utilisateur la possibilité de créer des sauvegardes complètes sous forme d’images disques. Cela signifie que toutes les données ainsi que les fichiers système sont sauvegardés dans une image ISO, qui peut être conservée localement ou extraite sur une clé USB pour le démarrage.

L’inconvénient de cette fonctionnalité est qu’il faut beaucoup de temps pour créer l’image instantanée. De plus, comme vous sauvegardez tout, la sauvegarde nécessitera plus d’espace que les fichiers eux-mêmes.

Cette fonction est également utile pour ceux qui doivent déployer des installations Windows sur plusieurs appareils en utilisant des applications et des paramètres standard. Ils peuvent créer un environnement, prendre son instantané et utiliser la nouvelle image pour le déployer sur tous les autres ordinateurs. Ceci, bien sûr, si vous ne disposez pas encore des services de déploiement de Windows.

Comment configurer la sauvegarde et la restauration sous Windows 10 ?

Voici comment vous pouvez configurer la fonction Sauvegarde et restauration sous Windows 10 :

  • Menu Démarrer -> Paramètres -> Mise à jour et sécurité -> Sauvegarde.
  • En bas de la page, cliquez sur Accéder à l’outil de sauvegarde et de restauration de Windows 7.
  • Le panneau de configuration Sauvegarder ou restaurer des fichiers s’ouvre. Sous la rubrique Sauvegarder, cliquez sur Modifier les paramètres.
  • Dans la nouvelle fenêtre, sélectionnez l’emplacement où vous souhaitez sauvegarder vos données. Il peut s’agir d’une partition sur le disque dur local (sauf la partition système) ou d’un disque dur externe, à condition qu’il y ait suffisamment d’espace. Vous pouvez également cliquer sur Enregistrer sur un réseau si vous souhaitez créer une sauvegarde sur le périphérique via le réseau.
  • Cliquez sur Suivant lorsque vous avez fait votre choix.
  • Dans la fenêtre Que voulez-vous sauvegarder ?, sélectionnez Laisser Windows choisir si vous voulez conserver les paramètres par défaut, ou sélectionnez Me laisser choisir pour définir les paramètres manuellement. Cliquez sur Suivant lorsque vous avez choisi.
  • Si vous avez sélectionné Me laisser choisir, vous devrez sélectionner dans la fenêtre suivante ce que vous souhaitez sauvegarder. Vous pouvez également choisir de créer une image système ou non. Vous pouvez développer chaque section pour la personnaliser davantage. Cliquez ensuite sur Suivant.
  • Sur la page Vérifiez vos paramètres de sauvegarde, vous pouvez personnaliser la planification de la sauvegarde à effectuer en cliquant sur Modifier la planification.
  • Si vous cliquez sur Modifier la planification, vous pouvez personnaliser le jour et l’heure des sauvegardes régulières du système en cochant la case située à côté de Exécution planifiée, puis en ajustant les menus déroulants situés en dessous.
  • Cliquez sur OK, puis enregistrez les paramètres et quittez.

Vous avez mis en place une sauvegarde automatique du système.

Vous ne pouvez également créer une sauvegarde de l’image système de votre ordinateur manuellement en cliquant sur Créer une image système à gauche de la fenêtre Sauvegarder ou restaurer des fichiers. À ce niveau, il est aussi possible de créer un disque de réparation système sur un CD ou un DVD.

Notez que ces sauvegardes sont conservées aussi longtemps que l’utilisateur le souhaite et ne les supprime pas. Toutefois, les anciennes sauvegardes sont automatiquement remplacées lorsqu’une nouvelle sauvegarde est effectuée.

Comment gérer la sauvegarde et la restauration sous Windows 10 ?

Si, à un moment donné, vous souhaitez arrêter cette sauvegarde, il vous suffit d’ouvrir Sauvegarder ou restaurer des fichiers dans le Panneau de configuration, et de cliquer sur Désactiver la planification à gauche. Vous pouvez également consulter les sauvegardes en cours ou l’espace disponible en cliquant sur Gérer l’espace, ou modifier les paramètres de sauvegarde en cliquant sur Modifier les paramètres.

Si vous cliquez sur Gérer l’espace, vous pouvez supprimer les sauvegardes existantes en cliquant sur Afficher les sauvegardes, en sélectionnant la sauvegarde dans la liste, puis en cliquant sur Supprimer.

Les sauvegardes peuvent également être supprimées par l’intermédiaire de l’Explorateur de fichiers.

La sauvegarde et la restauration ne conservent pas les anciennes versions des fichiers et des dossiers, mais elles peuvent être configurées de manière à conserver les anciennes versions des images complètes du système. Cela peut être fait en allant dans la fenêtre Gérer l’espace et en cliquant ensuite sur Modifier les paramètres sous l’intitulé Image système. Si elle est grisée, cela signifie que vous n’avez pas d’image actuellement. Sélectionnez maintenant l’une des deux options :

  • Ne conserver que l’image système la plus récente.
  • Supprimer toutes les images système pour cet ordinateur.

En sélectionnant la première option, vous ne conserverez que le dernier fichier d’image et remplacerez le précédent.

Comment effectuer une restauration en utilisant la fonction Sauvegarder ou restaurer des fichiers dans Windows 10 ?

Une fois qu’une sauvegarde est disponible, qu’elle soit nouvelle ou créée à partir d’un ancien système fonctionnant sous Windows 7, vous pouvez la restaurer sur un ordinateur fonctionnant sous Windows 10 en cliquant sur Restaurer les fichiers sous la section Restaurer, puis en naviguant jusqu’à l’emplacement du fichier de restauration. Vous pouvez ajouter plusieurs fichiers et dossiers à restaurer en même temps.

Vous pouvez également naviguer vers les fichiers de sauvegarde via l’Explorateur de fichiers et double-cliquer, puis sélectionner l’une des actions proposées.

Si votre ordinateur ne démarre pas, vous pouvez utiliser un disque externe amorçable avec la dernière image ISO de votre sauvegarde pour réinstaller le système d’exploitation. L’ISO de sauvegarde contient déjà tous les paramètres et fichiers de configuration, ainsi que vos données personnelles pour créer un environnement identique à celui qui fonctionnait auparavant.

Vous pouvez également revenir à une version antérieure de votre système d’exploitation à partir d’une sauvegarde sur votre stockage interne en effectuant les opérations suivantes :

  • Menu Démarrer -> Paramètres -> Mise à jour et sécurité -> Récupération -> Redémarrer maintenant.
  • Votre ordinateur va maintenant redémarrer. Cliquez sur Dépannage, puis sur Récupération de l’image système.
  • Sélectionnez ensuite Utiliser la dernière image système disponible, puis cliquez sur Suivant.
  • Cochez la case située à côté de Formater les disques, puis cliquez sur Suivant. Notez que si vous souhaitez enregistrer des données sur d’autres disques, cliquez sur Exclure les disques et sélectionnez ceux que vous ne souhaitez pas formater.
  • Naviguez maintenant dans l’assistant jusqu’à la fin pour installer l’image.

Conclusion

L’historique des fichiers et la sauvegarde et la restauration (Windows 7) sont des outils utiles, en particulier pour les utilisateurs qui ont des données critiques sur leur ordinateur et ne peuvent pas se permettre de les perdre. Il appartient aux utilisateurs de choisir la méthode qu’ils préfèrent ou d’utiliser les deux simultanément.

L’historique des fichiers est conçu pour les personnes qui préfèrent sauvegarder leurs fichiers et dossiers personnels et peuvent réinstaller un nouveau système d’exploitation si nécessaire. Les utilisateurs qui modifient fréquemment leurs fichiers et doivent souvent annuler leurs modifications peuvent également recourir à cette solution.

Les utilisateurs qui souhaitent que la configuration de leur système reste intacte et ne peuvent pas se permettre de perdre tout leur système d’exploitation, ou les personnes qui utilisent un ancien matériel qui peut tomber en panne à tout moment peuvent recourir à la fonction de sauvegarde et de restauration (Windows 7).

Comme mentionné précédemment, un utilisateur peut également préparer un ordinateur avec les configurations et les applications de base et utiliser ensuite son instantané pour créer un miroir sur d’autres ordinateurs, ce qui permet d’économiser du temps et des ressources.