La calculatrice de Windows 10

S’il y a un outil que nos smartphones et PC ont remplacé depuis belle lurette, c’est bien la calculatrice. Assez simple au départ, l’accessoire fourni avec Windows s’est développé pour intégrer des fonctions de calculs scientifiques, et de nombreux convertisseurs, permettant de passer d’une unité à une autre, qu’il s’agisse de volume, de poids, d’énergie, de vitesse, etc.

Plus besoin de passer par Internet pour savoir combien font 88 mph en km/h (141,6 pour les curieux), ou traduire un nombre de petites cuillères en millilitres. Ne manquent, par rapport aux calculatrices employées aujourd’hui par les lycéens ou les étudiants, que les fonctions de tracé de graphiques.

windows-10-compte-microsoft

La calculatrice de Windows 10 ne se réduit pas à la petite calculette affichée par défaut. Mode scientifique, conversion d’unités… les nombreux modes disponibles en font un couteau suisse du calcul !

La calculatrice de Windows 10, un outil très complet

Sur PC, en mode plein écran, les panneaux Historique et Mémoire s’affichent à droite. En version mobile, l’historique est accessible via l’icône en forme d’horloge, en haut à droite, et la mémoire s’ouvre avec le M.

Pratique quand on enchaîne les calculs, l’Historique garde en mémoire toutes tes opérations et tous les résultats intermédiaires. Vous pouvez cliquer sur l’un d’eux pour le réutiliser, comme si vous veniez de l’effectuer.

La mémoire est un genre d’historique sélectif. Pour placer un nombre mémoire, cliquez sur la touche MS. MR affiche la valeur enregistrée, MC efface la mémoire. M- soustrait le résultat courant à ta mémoire, tandis que M+ l’ajoute.

Depuis le menu hamburger, on accède à tous les modes et options disponibles. Utilisez Scientifique pour retrouver les fonctions trigonométriques, les fameux sinus et cosinus.

Le mode Calcul de la date permet de connaître le nombre de jours entre deux dates. Pratique si vous voulez savoir quel âge a quelqu’un né depuis 10 000 jours.

Le convertisseur de volume est utile si vous faites de la cuisine à partir de recettes, puisqu’il intègre les équivalences étrangères et assez abstraites, comme les cuillères à café ou les tasses.