Menu

Comment corriger les erreurs d’un disque dur

Principal support du système d’exploitation, des applications et des données, votre disque dur peut montrer des signes de faiblesse, ce qui présentera des répercussions cruciales sur l’exécution du système. Prenez-en soin et corrigez toutes ses erreurs.

illustration-backup

Si votre disque dur vient à défaillir, votre PC risque de ne plus répondre du tout. Anticipez toutes les pannes en contrôlant l’intégrité de vos données : ouvrez l’Explorateur Windows, rendez-vous dans Ce PC et effectuez un clic droit sur votre unité puis choisissez Propriétés.

Reportez-vous à l’onglet Outils puis cliquez sur le bouton Vérifier. Vous détectez ainsi les moindres pannes et vous les corrigez éventuellement dans la foulée, en cochant la case correspondante.

La surface de votre disque dur se compose en effet d’une série de « secteurs » : si l’un d’entre eux est défectueux, Windows est capable de le marquer pour ne plus écrire des données dessus, ce qui vous évitera bien des plantages.

Pour aller plus loin, nous vous recommandons d’adopter un utilitaire spécialisé dans le diagnostic des supports de stockage, CrystalDiskInfo, l’une des références du domaine.

Cet outil passe en revue chacune de vos unités et leur associe un « état de santé », avec leur température de fonctionnement, le nombre d’allumages, la durée de fonctionnement et le nombre de blocs défectueux.

Windows dispose par ailleurs d’un outil avancé à exécuter en ligne de commande pour corriger les erreurs les plus significatives.

Déroulez le menu Démarrer, saisissez cmd et effectuez un clic droit sur Invite de commandes en choisissant Exécuter en tant qu’administrateur.

Dans la fenêtre qui apparait, saisissez la commande chkdsk c:/f /r afin de vérifier l’unité désignée par c:.

Patientez durant l’opération, si Windows détecte des erreurs il tentera de les réparer dans la foulée et vous invitera à redémarrer.

De quoi anticiper les pannes les plus graves et maintenir vos supports de stockage dans un bon état de santé.

Défragmentez votre disque dur

Dans les versions précédentes de Windows, vous disposiez d’un véritable outil de défragmentation accessible en effectuant un clic droit sur l’une de vos unités de stockage puis en choisissant Propriétés et en vous reportant à l’onglet Outils.

Sous Windows 10, il est désormais pleinement intégré aux outils d’optimisation qui figurent au même emplacement.

Si vous désirez exercer un plus grand contrôle sur votre disque dur et ainsi profiter d’un véritable outil d’analyse approfondie, nous vous recommandons d’installer un utilitaire spécialisé. Nous vous conseillons notamment l’outil O&O Defrag 20 qui se décline dans une version gratuite.